Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

C’est une correspondance assez pimentée que le journaliste et consultant Adama Gaye a adressée au président Macky Sall. Dans les colonnes du Quotidien, Adama Gaye dans sa lettre ouverte au chef de l’Etat scrute les maux qui empêchent le pays de décoller, depuis le départ d’Abdoulaye Wade du pouvoir. Un Wade « champion dans la manipulation politicienne des institutions et mû par un funeste projet de transformer le Sénégal en monarchie, au profit de son fils biologique, avec l’aide de séides, sans foi ni loi », écrit l’ancien journaliste de Jeune Afrique.

 

Selon Adama Gaye toujours, Macky Sall, en même temps que Wade, était « comptable des errements, pour l’avoir accompagné dans nombre d’actes qu’il a posés entre 2000 et 2008, ayant conduit le Sénégal à l’impasse et, donc, ayant refusé de faire partie de vos électeurs, je n’aurais pas moins aimé, en prenant ma plume, pour vous écrire, pouvoir dénicher des points positifs pour saluer des progrès utiles à la santé du pays, après le départ du Néron de Kébémer ».

 

« A ce stade de votre gestion du Sénégal, poursuit-il, vous méritez, au plus, une note passable, n’en déplaisent à vos laudateurs intéressés. Ils seront les derniers à vous dire que les actes que vous avez posés jusqu’ici s’inscrivent en faux contre les grandes attentes du Peuple sénégalais. Demain, comme pour Abdou Diouf ou Abdoulaye Wade, quand les carottes seront définitivement cuites, ces manieurs de brosse à reluire, iront tranquillement dans les cafés connus de Dakar pour faire votre procès. Pour l’heure, ils vous cachent ce que certains, de plus en plus nombreux, n’hésitent pas à écrire, sans détour : à savoir que vous n’êtes ni l’homme de la situation ni à la hauteur de la mission. Il suffit d’écouter les discussions interactives à travers les médias ou de lire les commentaires sur la toile pour mesurer l’état de rejet dont vous faites l’objet ».

 

Source: http://www.seneweb.com/news/Politique/adama-gaye-a-macky-sall-laquo-il-suffit-d-rsquo-ecouter-les-discussions-interactives-a-travers-les-medias-ou-de-lire-les-co_n_103907.html