Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

M23-1.jpg

 Banderole du M23

M23-2.jpg

 M.Alioune Tine, leader de la société civile et coordonnateur du M23

M23-4.jpg

 Marièm Soda, jeune militante et membre du M23

        M23 3M23-5.jpg

Manifestants à la place de l'Obélisque

A cinq (5) mois de la décision du Conseil Constitutionnel sur la validation ou l’invalidation de la candidature de Me Abdoulaye Wade pour un troisième (3) mandat, les forces vives du  Mouvement du 23 juin, le Mouvement des rappeurs  Y’EN MARRE et les sénégalais  anonymes se sont donnés de nouveau le  rendez-vous ce vendredi 23 septembre à 15  30 mn pour mettre la pression sur le pouvoir en place.

Les organisateurs de la manifestation ont choisi « la Parole au peuple » comme slogan pour inviter à la place de l’Obélisque des centaines de personnes à majorité   de  jeunes, des femmes et des  vieux qui se sont adressés au  Président  Me Abdoulaye Wade pour lui demander  de  ne pas déposer sa candidature et au Conseil Constitutionnel  de faire preuve de responsabilité.

Selon les participants à la manifestation, cette mobilisation vise à  éviter au  Sénégal de suivre les mauvais exemples des autres pays africains qui ont connu des troubles politiques du fait de l’intransigeance de leurs dirigeants à se maintenir au pouvoir  en transgressant la volonté populaire.

Prenant la parole, M.Alioune Tine, coordonateur du M23, a fait le rapport de la mission du MOUVEMENT aux Etats-Unis.

D’autres intervenants ont profité de l’occasion pour  fustiger et décrier  la gestion sociopolitique  du pays qu’ils imputent la responsabilité au  régime libéral de l’alternance.

La manifestation a mobilisé des centaines de personnes à la place de l’Obélisque et  a pris fin sans heurts ni bavures.

Le M23 et les populations sénégalaises disent continuer la mobilisation dans la même lancée  jusqu’à la date du 25 janvier 2012, date à laquelle le Conseil Constitutionnel se prononcera sur  l’épineuse question de la candidature ou non de Me Abdoulaye Wade.

Reportage de la rédaction du blog de makaila

A la place de l’Obélisque à Dakar