Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Publié par Mak

COMMUNIQUE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES

 

Dans son numéro 599 du 11 novembre 2010, la Lettre du Continent titre à sa "une", "Robert Bourgi prié d'attendre" et à la page 2, il est mentionné : "Robert Bourgi à la marge à Dakar".

 

Le journal prétend que "Robert Bourgi se trouvait au palais présidentiel de Dakar, au moment de la visite éclair, le 4 novembre du candidat Alassane Dramane Ouattara". Plus loin, il écrit que "les conseillers d'Abdoulaye Wade et le Président sénégalais himself auraient refusé que l'avocat assiste à l'entretien avec le leader du Rassemblement des Républicains".

 

Le Ministère des Affaires Etrangères tient à préciser que cette information est fausse et dénuée de tout fondement. Me Robert Bourgi n'a jamais fait l'objet de pareil traitement de la part du Président de la République Me Abdoulaye Wade.

Au moment où le Président de la République recevait Alassane Dramane Ouattara, Me Robert Bourgi n'était pas sur le territoire sénégalais.

 

Le Ministère des Affaires Etrangères regrette que malgré les précisions faites à la Lettre du Continent dans les heures qui ont suivi la publication de cette fausse information aux allures de manipulation, cette dernière n'a pas jugé nécessaire de s'excuser et de rectifier immédiatement d'elle-même son erreur qui est de nature à porter préjudice à Me Robert Bourgi, ami du Président de la République Me Abdoulaye Wade.

 

Fait à Dakar le 12 novembre 2010

Le Ministre d'Etat, Ministre des Affaires Etrangères

Me Madické Niang