Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

refugies-au-senegal.jpg

Demandeurs-d-asile-au-senegal-1.jpg

Les conflits armés et les crises politiques répétés qui essaiment l’Afrique noire, ont poussé en exil, de façon indénombrable des centaines, milliers de personnes dont  des femmes et  enfants.

Le Sénégal , en raison de sa stabilité politique, est le seul pays du continent qui accueille chaque année des demandeurs d’asile. Mais, limitées par des moyens, les autorités sénégalaises ne sont en mesure de répondre de manière pérenne aux préoccupations de ces personnes exilées de force de leurs pays respectifs.

Le 07 août dernier, le siége de la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDH0), a accueilli, la réunion du Conseil des Réfugiés et demandeurs d’asile au Sénégal pour traiter entre autres des questions de bourses d’études, d’octroi de statuts aux demandes restées pendantes devant la Commission Nationale d’Eligibilité (CNE), organe gouvernemental sénégalais en charge de la situation des réfugiés politiques au Sénégalais, l’équivalent de l’Office Français pour les Réfugiés et Personnes Apatrides (OFPRA).

Au Sénégal, on y rencontre des réfugiés du Darfour, des Ethiopiens, Tchadiens, Ivoiriens, Rwandais, des Guinéens et diverses autres nationalités dont les pays souffrent d’instabilité politique récurrente.

Tous ces demandeurs d’asile et réfugiés vivent une situation humainement pénible, car, à défaut du centre d’accueil au Sénégal, certains d’entre eux, dorment à la belle étoile, font aux intempéries et autres aléas climatiques.

Leurs sorts ne semblent préoccupés les décideurs politiques et autres institutions qui s’activent dans ce domaine.

Notre blog regrette ce traitement d’indifférence qui caractérise toutes les personnes responsables à divers niveaux.

L’amélioration qualitative et quantitative des conditions sociales difficiles des demandeurs d’asile, des réfugiés  au Sénégal, en Afrique et dans le monde, passe inéluctablement par une prise de conscience citoyenne individuelle et collective de tous les segments de la société contemporaine.

 

Makaila Nguebla