Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

COMITE D’INITIATIVE POUR UNE MOBILISATION          

ALTERNATIVE  ET  CITOYENNE 

Siège Social : Cours Privés Yasalam Guédiawaye 

Téléphone : 00221 76 6800823- 00221 77 714 76 98

Mail : cimacpg@yahoo.fr                                                                                               

 

N° : REC : 12760/MINT /DAGAT/

 

cimac.JPG

 

                                                                              Communiqué de presse

        POUR LA SOLIDARITE AVEC LES TRAVAILLEURS  ET LE PEUPLE DU TCHAD


Le comité d’initiative pour la mobilisation Alternative et Citoyenne (CIMAC) est informé du malaise social qui sévit au Tchad et plus particulièrement la tension qui s’aggrave entre les autorités politico-administratives et l’Union des Syndicats du Tchad(UST).

Au moment où ,la plupart des pays africains pillés par les multinationales et les oligarchies financières internationales sont soumis  par celles-ci et les lobbies à leur service, à une tempête de déstabilisation afin de remplacer leurs «  anciens amis gouvernants » par de nouveaux dirigeants plus aptes à assurer  la sécurité de leurs  profits ,la situation pourrait être  porteuse de conséquences graves voire catastrophiques .Et, c’est  la responsabilité du gouvernement du Tchad  de préserver le pays des dérives et du chaos.

Or, après avoir contracté un protocole avec la Confédération Libre des Travailleurs du Tchad (CLTT) et l’Union des Syndicats du Tchad le 1er novembre 2011,le  gouvernement de la République du Tchad opère  dans le dilatoire et  retarde l’application des accords sur la grille salariale.

Il crée ainsi les conditions de  convulsion douloureuses pour ce pays meurtri.

De plus, il s’engage dans la répression et bafoue les droits syndicaux et démocratiques .C’est ainsi, qu’entre autres, le gouvernement de la République du Tchad :

·         Entrave la liberté  de réunion et tente  l’intimidation d’une assemblée générale des travailleurs.

·         Procède par abus d’autorité en favorisant la perquisition des locaux du secrétaire  général de l’UST sans respecter les normes juridiques.

C’est pourquoi le CIMAC :

Ø  Tient à marquer sa solidarité avec le peuple du Tchad, les travailleurs et l’UST (Union des Syndicats du Tchad)

Ø  Appelle le gouvernement de la République du Tchad à faire cesser toutes les entraves aux libertés syndicales  et démocratiques, et à s’engager dans des négociations sérieuses pour l’application du protocole d’accord sur la grille salariale.

 

                                                                                                   Le Bureau Exécutif

                                                                                                (Séance spéciale du 12 /09/ 2012

 

Communiqué : ICI