Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 2209898-3082283.jpgMe Elhadji Diouf
Clash  

Mais diable pour qui se prend cette juge qui depuis son arrivée à Dakar ne cesse de se mettre à dos avocats et procureurs ? Du nom de Hélène, elle était encore au centre d’un incident hier. Au motif que Me El Hadji Diouf « coupait » son interrogatoire de flagrant délit, la magistrate, entrée brutalement dans une colère noire, a traité Me Diouf « d’avocat nullard ». Mal lui en a pris puisque Me Diouf qui n’a pas sa langue dans sa poche a riposté à la mesure de l’affront. Après l’avoir traitée de « juge envieuse », l’avocat a carrément rué dans les brancards jusqu’à ce que l’audience soit suspendue.
Clash (bis)
Pour faire reprendre l’audience, madame le juge a exigé tout simplement que l’avocat lui présente des excuses ! Sans blague alors. Ce que Me El Hadji Diouf a systématiquement refusé de faire, non sans expliquer que c’est plutôt à la magistrate de lui présenter des excuses. Ses collègues n’y feront rien. C’est finalement Me Ousmane Sèye qui a porté ses habits de médiateur pour recoller les morceaux et permettre la reprise des audiences. Franchement, il y a de ces magistrates qui se prennent pour des déesses sur terre. « Fulë »
lasquotidien.info

 

Source: leral.net