Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

106 4908

106 4916                                   M.Mignianne Diouf, coordonnateur de l'équipe Suivi citoyen

Compte tenu de la place du Sénégal en Afrique et au niveau  international, l’élection présidentielle prévue ce 26 février 2012, suscite un grand intérêt avec la participation des 14 candidats engagés pour briguer la magistrature  suprême.

La particularité de cette élection présidentielle de 2012, résulte du fait que la candidature du Président sortant , Me Abdoulaye Wade, a fait  l’objet d’un débat juridique de haute facture, ce qui  explique  l’implication massive de la communauté internationale et  la présence remarquée  dans la capitale sénégalaise et à l’intérieur du pays, des observateurs nationaux et internationaux déployés un peu partout pour superviser et garantir éventuellement un scrutin libre et transparent.

Mais du côté des acteurs de la société civile, un nouveau concept est dans une phase d’expérimentation.  La Panafricaine pour l’Education Citoyenne au Développement Durable et à la Solidarité Internationale (PAEDD/CI-SACS)  a animé  ce samedi à 10heures au  Centre Ahmadou Malick Gaye- Ex Bopp un atelier  pour sensibiliser  les  journalises et les jeunes afin d’atteindre des objectifs précis.

Il s’agit d’un programme de suivi citoyen du processus électoral qui jette un regard sur l’évolution démocratique au Sénégal.

Le concept consiste à :

-          Déployer plusieurs observateurs munis des téléphones portables pour observer le comportement de l’électeur, des acteurs politiques, noter les tentatives de corruption dans les centres ou bureaux de votes, les envoyer par sms, mails ou autres moyens de communication à un bureau central  basé au centre de Bopp. 

Ces informations seront recueillies puis traitées pour animer un blog appelé : http://suivicitoyenelectionsenegal2012.over-blog.com.

Par ailleurs, des questionnaires  seront remis par les membres de l’équipe Suivi citoyen aux votants qui apporteront  leurs opinions sur le déroulement des conditions d’élections.

Les initiateurs visent à travers ce concept de manière générale à :

-          Contribuer à la consolidation de la démocratie, à la transparence des élections par l’éducation, la mobilisation et la formation  des citoyens, la sauvegarde de la paix et de la stabilité du pays ;

-          Et spécifique à :

-          Mesurer les progrès accompli en matière de culture citoyenne et démocratique ;

-          Mettre  en place  un système d’information, de communication et de mobilisation pour une participation et un suivi citoyens des processus électoraux ;

-          Faciliter la vigilance et la participation  citoyennes durant la campagne (Monitoring des programmes des candidats et de la participation), les scrutins pour des élections libres et démocratiques ; 

-          Analyser les discours et comportements des acteurs durant les processus électoraux ;

 

Ce projet entre dans le cadre de la conscientisation citoyenne pour l’enracinement d’une culture véritable démocratique, fondement de la stabilité politique, de la paix, de la justice sociale et du développement des peuples.

 

Makaila Nguebla

Membre de l’équipe Suivi citoyen