Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT



OBJET: ANNONCE PAR LE PRESIDENT YAYA JAMMEH DE L’EXECUTION D’UNE CINQUANTAINE DE PERSONNES CONDAMNEES A MORT

 


La Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH), la Rencontre Africaine des Droits de l’Homme (RADDHO) et l’Amnesty International Section Sénégal appellent tous les démocrates, tous les  hommes épris de paix, de justice et de liberté à se joindre à elles en vue d’une grande mobilisation tendant à contraindre le Président YAYA JAMMEH à l’abandon de son projet funeste d’exécution en Septembre prochain de quarante sept (47) personnes condamnées à mort en Gambie, dont une femme, onze (11) prisonniers politiques, huit (8) malades mentaux, huit (8) étrangers composés de trois ( 3) sénégalais, un (1) bissau guinéen, deux (2) nigérians.


Nos organisations considèrent que de telles exécutions si elles se concrétisaient seraient assimilées à des exécutions sommaires et extra-judiciaires du fait que le système judiciaire gambien n’offre pas aujourd’hui les conditions de procès justes et équitables soutendus par une intangibilité des droits de la défense.


Nos organisations entendent enfin élever le combat quant à la nécessaire et non différable délocalisation de Banjul du siège de la commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples supposée être l’instrument de promotion et de protection des Droits garantis par la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples et abritée paradoxalement par un Etat  qui dans sa pratique de tous les jours viole systématiquement les droits fondamentaux les plus élémentaires de la personne humaine.


ONT SIGNE :

 

 

                   Maitre Assane Dioma NDIAYE

La Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH)

 

 

 

                                  

Monsieur Alioune TINE

La Rencontre Africaine des Droits de l’Homme (RADDHO)

 

 

 

 

Monsieur Seydi GASSAMA

L’Amnesty International Section Sénégal