Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Nomination à la tête de la Banque de l'Habitat du Tchad- Hicham Ibni Oumar Mahamat Saleh est désormais le Directeur Général de la Banque de l'Habitat du pays // Lettre ouverte sur le Tchad - La communauté internationale se trompe en considérant le présdent Idriss Deby comme gage d'une stabilité sous-régionale face aux menaces terroristes//

Géo-localisation

Publié par Mak

MBODJI

Aboubacry Mbodji,

Membre fondateur de la RADDHO,

Membre du M23

 

Le Sénégal est une République laïque, démocratique et sociale. Ces trois attributs lui confèrent le statut d’être un Etat moderne, qui fonctionne selon le jeu loyal et équilibré entre une majorité qui gouverne et une minorité qui s’oppose de manière démocratique. Cependant, un Etat n’est véritablement crédible que dans la mesure où il est doté d’un système judiciaire qui inspire confiance aux justiciables, d’institutions légales qui garantissent le respect des droits et des libertés fondamentales, des règles et procédures de consultation transparentes et démocratiques qui fonctionnent à la satisfaction générale de ses citoyens.

 

C’est une telle idée qui inspire à révéler les graves manquements constatés depuis l’alternance intervenue le 19 mars 2000 au Sénégal dans le fonctionnement de l’Etat de droit, à savoir la séparation, l’indépendance et l’équilibre des pouvoirs (exécutif, législatif, judiciaire) conçus et exercés à travers des procédures transparentes et démocratiques garantissant :

 

Lire la suite : Ici