Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Déclaration

____**____

 

Amnesty Internationale/Sénégal, l’ONDH et la RADDHO dénoncent l’instrumentalisation politique de la religion  et appellent à la sérénité et à la tolérance

____**____

 

Amnesty Internationale/Sénégal, l’ONDH et la RADDHO sont très préoccupées  par  le débat passionnel et parfois violent qui s’est installé, depuis quelques temps, dans le pays avec comme toile de fond l’instrumentalisation politique de la religion avec  une polémique confinant à la haine montre à satiété qu’il existe une menace réelle sur les acquis qui cimentent la cohésion nationale.

 

Pour revenir sur les faits les plus récents on peut citer :

·         le saccage du groupe de presse Walfadjri et la maison de son Directeur fondateur, Sidy Lamine Niasse le  vendredi 26 septembre sans qu’une suite institutionnelle ou judiciaire appropriée ne soit donnée à cette affaire,

·         Les propos équivoques du Président Abdoulaye WADE concernant la reconnaissance des chrétiens face à sa générosité qui ont déclenché la colère et la protestation de la communauté chrétienne le samedi 05 décembre 2009 à Dakar,

·          Quid de la réaction de certaines confréries qui dénoncent implicitement une partialité face au traitement qui leur ait réservé

 

Sans préjuger de la polémique riche en rebondissements et en commentaires sur le Monument de la renaissance africaine.  

 

 

Amnesty Internationale/Sénégal, l’ONDH et la RADDHO

  • Considèrent  que la construction du vouloir vivre – ensemble sénégalais est encore fragile et notre nation composée de musulmans, de chrétiens, de juifs et de non croyants transcende les clivages confessionnels, linguistiques et ethniques. Cette diversité a toujours été gérée dans la tolérance, la paix et dans une harmonieuse cohabitation.
  • Mettent en garde tous ceux qui veulent brûler cette nation construite avec le sang et la sueur des dignes fils musulmans, chrétiens et non croyants de notre nation qui étaient, sont et seront toujours fédérés par la volonté commune de vivre ensemble contre toute tentative de remise en question de la laïcité de l’Etat.
  • Appellent à la cohésion, à la retenue et au dépassement tous les leaders politiques et religieux.
  • Invitent les plus hautes autorités à adopter une posture plus distante et plus équilibrée vis-à-vis des confréries des confessions et fondamentalement au respect de la laïcité de l’Etat.

 

Fait à Dakar le, 24 décembre 2009

 

Ont signé :

Amnesty Internationale/ Sénégal (AIS)

Organisation Nationale des Droits de l’Homme (ONDH)

Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO