Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

images-copie-2

Depuis son avènement au pouvoir, Idriss Deby multiplie ses interventions a l'extérieur du Tchad notamment au Togo pour massacrer les Togolais moyennant 1.000'000.000 F CFA afin de sauver Eyadema; au Rwanda; au zaïre respectivement aux cotes  de Mobutu, de Kabila pere et de Kabila fils pour sauver ces trois régimes; au Congo-Brazzaville aux cotes des rebelles; en RCA respectivement aux cotes de Koligmba, de Patasse et de Bozize qu'il a installe et protégé; en Irak aux cotes de Sadam Hissein; en Cote dIvoire aux aux cotes, a la fois, de Gbagbo et ouatara; en Libye aux cotes de khadafi etc. Toutes ces interventions de l'armée tchadienne n'ont pas reçu l'autorisation de l'Assemblée Nationale comme stipule l'article 123 de la constitution.

Il crée, forme et équipe, entre autres, les rebelles soudanais contre El Bechir, centrafricains contre successivement Koligmba, Patasse et maintenant Bozize qu'il a pourtant porte au pouvoir a Bangui,; nigériens contre tous les Presidents qui se succèdent au pouvoir a Niamey. Les Boko-Haram du Nigeria sont également l'œuvre de Deby, ses enfants et neveux tout comme les jihadistes du nord Mali, lesquels sont pour la plupart des militaires de l'armée tchadienne venus de la Libye la mort de Khadafi. Devant cette situation, faut-il encore envoyer au Mali des soldats tchadiens se faire tuer par leurs propres compatriotes? En RCA, les soldats envoyés par Deby au nom de la CEMAC refusent de tirer sur leurs frères. Alors qu'au Mali, cette éventualité est a écarter d'autant plus que ce sont des armées hétéroclites. Les ministres, députes, Hommes politiques, hommes de presse et de la société civile et les militaires eux-mêmes doivent s'unir comme un seul homme pour faire échec a ce projet diaboliquement macabre.

A DIRE D'UNE SEULE VOIX NON NON NON. A rappeler que des milliers de soldats envoyés au secours de Sadam Hussein, un seul vit actuellement en Europe. Des milliers d'autres envoyés en Libye pour sauver Khadafi, seuls les rescapés se muent en jihadistes aux cotes de leurs frères touareg dans le nord Mali. Tchadiens apprenez a dire non, CA SUFFIT. Les exploits guerriers de Deby, on en a vus dans les guerres contre la Libye et contre les CODOS du sud du pays. Posez seulement la question a tous ceux des militaires qui ont combattu aux cotes de Deby vous diront que c'est un officier félon et poltron (a suivre).


La correspondance spéciale