Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

MK 33 

L’investiture le 08 août dernier d’Idriss Deby au Tchad, confirme  sa détermination et sa volonté à souhait de  se servir du pays au lieu de servir le peuple tchadien qui subit sa répression de façon disproportionnée à divers niveaux.

Son refus d’alternance politique et pacifique délibéré au Tchad,  manifeste son désire traditionnel de confisquer le pouvoir au même titre que les autocrates évincés par la révolte populaire dans le Maghreb et le monde arabe.

Les Tchadiens visiblement ne semblent pas tirer les leçons  de l’impact de mobilisation publique et des manifestations populaires à mêmes d’amorcer une rupture politique chez eux.

Les nouvelles qui nous proviennent du Tchad, sont plus que jamais alarmantes et tragiques qui imposent  plus que jamais un changement politique profond immédiat et urgent.

Le régime d’Idriss Deby n’est guère  indéboulonnable ni invincible  à la différence du pouvoir  libyen (42) ans de règne fondé sur l’arbitraire, le totalitarisme, le terrorisme d’Etat, d’exactions, d’exécutions extra-judicaires judicaires et autres dérives les plus autocratiques. Il a fallu simplement une révolte citoyenne pour créer à Khadafi et à  son clan tous les ennuis du monde.

Aujourd’hui, terré et immobilisé, le Guide et sa famille sont plus que jamais méconnaissables face à une insurrection armée qui menace de le renverser dans les jours ou les heures qui viennent.

S’il faut ramener le débat sur le cas du Tchad, il faut dire que les Tchadiens ne cessent d’encaisser toutes les formes d’intimidation, de menaces, d’intolérances et des provocations inadmissibles de la part d’Idriss Deby et de son entourage immédiat et lointain.

Ces agissements et actes délictuels graves  sont suffisants d’inciter chaque citoyen et citoyenne tchadien(ne) de prendre la mesure  de la situation qui prévaut depuis 21 ans  dans le pays.

Dans le monde arabe, la dignité humaine et les droits de l’homme  bafoués, ont  été à la base de  l’effet déclencheur qui ont provoqué les  chutes successives  des dictateurs qui se croyaient inamovibles.

Nul ne peut agir à notre place, pour nous débarrasser d’un régime comme celui d’Idriss Deby qui totalise un bilan  contesté et contestable de gestion politique, économique et sociale  de notre pays.

 

Makaila Nguebla