Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le RENDEZ-VOUS MANQUER D’UN PAYS
SAUVONS LE TCHAD
Les mêmes causes produisant les mêmes effets, les systèmes qui se sont succédés, n’ont fait qu’enfoncer le Tchad : instrumentalisation, mauvaise gouvernance, tuerie etc…a besoin absolument d’une renaissance.
CetteRenaissance, uneruptureavec lepassépar conséquent est fondamentale pour unTCHAD NOUVEAU. Il faut doncunHOMME NOUVEAUdans laquête del’unité nationaleavec la«volontéet ladéterminationpolitiques à créer les conditions debonne gouvernance, d’élections libres, transparentes, ouvertes et démocratiques ; création des conditions favorables à l’établissement d’unvéritable Etat de droitbénéficiant de laconfianceet dusoutiende tous les Tchadiens». Vouloir assurer l’avenir de ce pays, c’est une conviction, voire une obligation pour chaque tchadien où qu’il se trouve et quel que soit sa région (l’unité dans la diversité).
Depuis l’accession à l’indépendance, notre pays a trop souffert et a raté son rendez-vousavec l’histoire en particulier l’entrée au 21ième et dans le cercle des pays exportateurs de l’OR NOIR.Le système clanique actuel dont l’arrogance est sans commune mesure aujourd’hui, ne fait plus mystère de sa volonté de domination sans bornes sur le reste des Tchadiens.
Les nièces ou sœurs, oncles ou tantes, frères ou demi-frères, analphabètes, d’une ignorance et d’un obscurantisme maladifs, s’en donnent à « cœur-belliqueux ».Ils y acquièrent, accumulent ou grossissent leurs richesses mal acquises, en disposant des sociétés d’Etat, de l’argent de l’or blanc et de l’or noir du peuple tchadien. Ils arnaquent les autres tchadiens obligés de payer des droits hors normes et exorbitants.Ils sont à tous les postes « juteux » de la République et la plupart des sociétés ou entreprises sont entre leurs mains. Les postes de DGA de la plupart des succursales de banques étrangères au Tchad sont ainsi aménagés en partie pour eux. Qu’ils aient été instruits ou qu’ils soient d’illustres nullards ! Être du clan Zagawa (quasi indomptable pour l’instant) étant un sauf-conduit suffisant et imparable ! Ceux dont le train de vie et les investissements ne reflètent pas leurs salaires, narguent d’honnêtes et paisibles citoyens, les vrais fils et filles du Tchad. Le pillage et le détournement des deniers publics ont donc encore de beaux jours devant eux jusqu’ à ce que le peuple tchadien soit désinfecté de ce mal qui n’a que trop perduré. Pendant ce temps, d’autres croupissent sous les impôts, la misère et tant pis… La grève qui vient de prendre fin grâce à l’implication des religieux, témoigne de la totale déliquescence voire d’une putréfaction de la situation socio-économique du Tchad.

Le pillage des ressources de l’Etat et le détournement des deniers publics à tour  de rôle ou à la récidive, des barons du pouvoir sont impunis sous le pouvoir actuel surtout si l’individu a un coefficient  ou appartient aux parents du cercle bien défini. Les crimes et assassinats de tout ordre dont les auteurs, connus ou non, courent toujours… jusque dans les allées du pouvoir !
Système éducatif, c’est l’hécatombe totale orchestré et/ou résultat d’un abandon total des futurs cadres du Tchad. Le résultat du baccalauréat 2011-2012 est catastrophique et cela remet en cause notre système éducatif tchadien parmi tant d’autres systèmes tels que la santé, la justice.
Voici un peu ce que je pense, mon coup de gueule disons le reste est à venir,  par conséquent il faut un CHANGEMENT IMMINENT.
 
LE TCHAD VA TRES MAL. LE TCHAD COURT A LA DERIVE, A UNE VITESSE VERTIGINEUSE. UNE SITUATION IRREVERSIBLE POUR LES GENERATIONS FUTURES

                                                                  THIERY Le FILS du TCHAD