Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

logoufcd.jpgUnion des Forces pour le Changement et la Démocratie

Représentation en Union européenne

Commissariat à la Communication

 

                                             MISE  AU POINT

 

La Représentation de l'UFCD en Union européenne tient à faire la mise au point suivante et éclairer l'opinion par rapport à un soi-disant « communiqué » de chimère signé par un imposteur brute en quête de titre et de notoriété. Il s'agit, en effet, d'une pantalonnade lue sur la blogosphère lundi, signée par un égaré à la mémoire étourdie qui confond les genres, se prénommant « Abdallah Baraka ».

 

Les membres de la Représentation de l'UFCD en Union européenne rappellent que le Mouvement qu'ils se sont engagés à représenter en Europe est un ensemble de plusieurs mouvements, donc un creuset de toutes les couches sociales du Tchad. Cependant, les quelques éléments qui ont pris le train en marche lors de l'élection du Représentant en 2008 ne sont pas parvenus à cet âge avancé à combler leur retard et continuent de croire encore et toujours que « l'UFCD est un mouvement appartenant à une seule communauté ».

 

Ainsi, après s'être réunis en concertation à Paris fin janvier 2010, les membres actifs du Bureau de la Représentation de l'UFCD en Union européenne ont pris la sage décision de ne plus impliquer ces personnes qui prônent un discours archaïque, vide de sens et se comportant comme des extrémistes dans ses travaux. Se sachant mis à l'écart pour leur « inactivisme » au niveau de la Représentation, une douzaine d'individus sans vergogne, apparemment mécontents, se sont réunis clandestinement à Nantes le 26 juin 2010 pour crier leur colère et rédiger un « communiqué » laconique aux relents défaitistes et aux termes duquel on peut lire entre autres incohérences: « M. Mohammed A. Kébir est démis de ses fonctions de Représentant de l'UFCD en Europe ».

 

Au Commissariat à la Communication, nous soulignons que ces démissionnaires retardataires auraient pu manifester leurs frustrations plus tôt s'ils étaient ou s'ils sont des vrais militants. Le moment choisi pour démissionner n'est pas propice pour eux. Le Tchad ne peut pas être fier de ceux qui se réclament ses ressortissants et qui, en fait, ne sont rien d'autre que des défaitistes dont l'objectif inavoué tourne autour de la quête maladroite d'une rétribution hypothétique à la sueur de ceux qui se sont engagés réellement pour combattre activement l'obscurantisme.

 

D'ailleurs, que reste-t-il aujourd'hui de ce que fut l'UFCD pour que des attardés sur tous les plans surgissent des ténèbres pour prétendre y faire main basse à partir de l'extérieur et en l'occurrence en France? La Représentation de ce qu'était l'UFCD et de ce que devra être la vraie UFCD (ou pourquoi pas une autre dénomination beaucoup plus rationnelle) n'a-t-elle pas eu raison en n’impliquant pas dans ses travaux des charlatants? Aujourd'hui, en tous les cas, les faits nous donnent raison. Qu'est-ce que ceux qui ont pris le train en marche et qui ont sauté à terre pendant que ce train roule encore ont su apporter pour mériter d'être considérés comme des vrais militants?

 

Les combattants qui sévissent sur le théâtre des opérations, animés de bonne et surtout farouche volonté de combattre la dictature pour un changement réel, nous ont depuis toujours fait part de leur désapprobation à voir ces intrus et démissionnaires du 26 juin 2010 de collaborer avec nous au sein de la Représentation. Les combattants ont entièrement raison car ils les connaissent bien, connaissent quelle est leur mentalité et de surcroît savent que « là où ils entrent c'est l'échec qui s'en suit. » Voila pourquoi des instructions fermes ont été données depuis la création de la Réprésention-Europe à certains consulats de ne plus leur délivrer des visas au cas où ils les solliciteraient pour aller au Soudan.

 

A la Représentation de l'UFCD en Union européenne, nous disons bon débarras aux démissionnaires retardataires car ils n'avaient plus leur place parmi nous dès le début.

 

Un petit rappel: Le Représentant de l'UFCD a assumé avec brio cette charge six mois plus tôt avant qu'il ne suggère la légitimation à ce poste par un vote des militants (les vrais) pour le fait qu’il a été sollicité de toutes parts pour adhésions et autres collaborations. C'est ainsi qu'il a été élu face à deux autres prétendants. L'un des deux a recueilli une (1) seule voix – la sienne – tandis que l'autre a obtenu quatre (4) voix sur la demi-centaine de votants en date du 27 décembre 2008. Quant à l'heureux élu, il a raflé quarante cinq (45) voix sur les 50 votants.

 

Combles de malheur, les démissionnaires retardataires (une quinzaine selon notre informateur qui se trouve parmi eux et qui nous a communiqué leur nombre exact par sms) sont méconnus par la base au maquis et désavoués par la Représentation en Union européenne. Ils essayent d'accéder aujourd'hui à une existence chimérique par la lâcheté et l’imposture. Peine perdue et mal leur en a pris.

 

Pour que l'actuel Bureau soit renouvelé, il faut la tenue d'une assemblée générale constitutive réunie aux deux-tiers de ses membres, c'est-à-dire au moins trente cinq personnes dûment reconnues en tant que membres et ayant effectivement pris part à l'élection du 27 décembre 2008 pour que le quorum soit atteint. Ces démissionnaires auraient mieux fait d'aller à l'école que de perdre leur temps à s'attendre à un subside illusoire en se focalisant désespérément sur une sensibilité qui ne veut plus d'eux, qui ignore leur existence et pour laquelle ils n'ont rien à apporter.

 

Nous réservons à ces intrus un bouquet final encore plus explosif et à tout moment!

 

Fait le 30 juin 2010 à Saint-Germain-des-Prés

Pour la Représentation de l’UFCD en Union européenne

Le Commissaire à la Communication et à l’Information

Doud Mourra

ufcd.europe@gmail.com

0632765191