Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Je ne suis pas surpris du résultat de notre Baccalauréat, c’est exactement le genre que je m’attendais. Car mes chers compatriotes le niveau de notre système éducatif a baisse’. Et c’est une honte pour notre pays. Je crois que le fond du probleme se repose sur notre systeme educatif, avec l'emergence des ecoles privées à but purement lucratif. Imaginez ces écoles privées qui sont en majorité propriété des commerçants qui ne savent ni lire ni ecrire. Leurs buts est purement et simplement lucratif. Tous les eleves passent en classe superieure pourvus qu'ils paient leurs frais de scolarité. J'ai des cousins qui fréquentaient une école privée, une fois a la maison ils n'ouvraient jamais les cahiers mais ils passaient en classe supérieure avec des bonnes notes. Je leurs ai dit, soit vous etes tres intelligents et dans ce cas vous apprenez tous ce que vos profs vous enseignent sans meme etudier, ou il ya un vrai problème avec vos devoirs ou vos profs. Cela c'est passe' en 2004 et aujourd'hui ces cousins ont fait a 3 fois le bac sans resultat favorable, l'un d'eux est devenu militaire et les autres ont composé cette année. Je veux les appeler pour savoir s'ils ont obtenu leur bac.

 

Tous le monde envoie ses enfants dans les écoles privées à l'exception de gens qui n'ont pas de moyen. Donc l'ecole publique est devenu l'ecole des pauvres avec des bons profs mais qui ne viennent pas regulierement aux cours: c'est pourquoi dans ces écoles tout le temps les enfants sont dans la cour entrain d’attendre les profs. De ce fait, les parents croient que dans ces dernières, il n’y a pas des profs. Mais en realite' les profs existent mais par manque de controle ils ne viennent pas dispenser les cours. Ils partent plutôt trouver d'autres boulots supplémentaires dans les privées. Alors la faute revient à qui ? C’est la question a la quelle tout Tchadien soucie’ doit chercher une réponse. A mon avis, la faute revient aux autorités tous nouveaux confondus. Et nous parents aussi, nous en sommes complices, car notre silence a ce problème, nos interventions pour les concours et les examens, le non suivi de l’évolution éducative de nos enfants etc… En ce qui me concerne, je ne cautionnerai jamais en tant que parent d’élève mon enfant dans ses erreurs. S’il redouble, je l’obligerai à redoubler et non de dire je te ferai changer d’école.

J’ai mon neveu qui a une fois échoué’ et je lui ai demande’ pourquoi il a échoué, a lui de me répondre <<oncle professeur haguina ma ba arfa cheyi>>. Apportes moi ton bulletin, lui demandai –je. Il a amené son bulletin, j’ai regarde’ les matières, ses notes et l’observation du professeur en rouge : <<PEU FAIRE MIEU QUE CA >>. Au nom de Dieu, j’étais égaye’ et je ne savais quoi dire a mon cousin âgé de 8 ans. Intérieurement je me suis dis <<tu as aussi tes raisons, car ton prof a aussi ses problèmes>>.

C’est ca la réalité’ de notre système éducatif. A mon avis l’état doit prendre des mesures, lesquelles ? C’est un débat ouvert.

 

Par un compatriote et parent d’élève soucieux de l’avenir de la jeuneuse tchadienne.

Ali Annour Abdelkerim