Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

73265019

Bonjour, Mak !

  
Réponse de Vourboubé Pierre aux réactions de notre chronique d'hier
  
Mak, notre chronique d’hier a suscité des réactions. J’en suis fier et je dis merci à ces quatre personnes qui nous ont permis de comprendre la manière dont certains Tchadiens appréhendent la question, l'occupation des voies publiques à des fins personnelles. Mais, la réaction de Mahamat me paraît très flou. En effet, je ne sais pas à qui il s’adresse. Suite à ma lecture des quatre réaction, je remarque que tout le monde condamne l’utilisation des voies publiques après les mariages. Cependant, pour les prières, les deux musulmans pensent que c’est normal. Le troisième, je l'ai déjà dit, n'est pas assez clair dans sa réaction. Mais, il me laisse croire qu'il veut qu'on laisse les musulmans continur d'occuper les vois publiques pour leur prière.
 
Pour soutenir leur point de vue, nos amis musulmans développent des arguments qui ne me convainquent pas. Pire, et je le regrette vivement, ils déplacent carrément le débat en faisant une liaison  avec l’occident ! Le chrétien par contre, désapprouve la manière dont les foules obstruent certaines vois publiques pour la prière du vendredi. Il nous ajoute qu’il n’est pas d’accord avec les nuisances sonores de nos frères pentecôtistes, c’est-à-dire des chrétiens comme lui. Il va même prouver à notre frère Tchadi que dénoncer cela ne s’attaque à aucune religion mais appelle à plus de responsabilité sur un comportement qui porte atteinte à l’ordre public. Voici une clairvoyance d’esprit qu’il faut vraiment saluer.
 
Mahamat, notre quatrième ami, en le lisant entre les lignes, caractérise certainement d’« âneries » nos propos. C’est aussi un point de vue et notre éducation nous conseille de lui prêter une oreille attentive. Il lui appartiendra de nous le prouver, tant notre souci n’a été que de susciter un débat autour d’un problème réel et bien vécu à N’Djaména : les vendredis, nos frères musulmans occupent les avenues pour leur prière. C’est indéniable, inaltérable. Soit il est conscient et ne veut pas reconnaître, en proie à cette allergie qu’on certains qu’on leur démontre que leur comportement comporte des risques et fait obstacle à l’épanouissement de l’autre ou plus exactement, ne respecte pas le droit de l’autre. Soit, il ignore vraiment de quoi nous parlions. Dans ce dernier cas, qu’il lise et relise les articles avant de s’exprimer là-dessus.
 
Tchadi nous range dans le groupe des Français et des Suisses qui, selon lui, ont peur des musulmans ! Ici, nous évoquons un fait physiquement constaté. Lui, développe bien des arguments qui prouvent que le phénomène existe. Palpable, on peut le vérifier les vendredis en se promenant dans N’Djaména. Il justifie cette occupation des voies publiques par les siens en avançant le nombre croissant de musulmans et l’insuffisance des mosquées. Dans notre écrit d’hier, nous avons fait remarquer que les espaces à occuper sans enfreindre le droit de circuler des autres sont légion dans N’Djaména : on peut ajouter la place de l’indépendance, les terrains de football, les stades, etc. Si l’on a constaté que les grandes mosquées font défaut, pourquoi ne pas en construire ? Au point 4 de sa réaction, il me semble qu’il se contredit : plus haut il reconnaît que les musulmans occupent les avenues pour leur prière du vendredi. Ici, au point 4 je veux dire, il écrit: Aussi quelle plaisir auront tes compatriotes musulmans d'occuper les avenues pendant trente minutes dans cette chaleur et deranger leurs compatriotes chretiens comme tu faisais allusion? N’est-ce pas à moi de lui poser une telle question ? Sinon, je n'ai pas biencompris ce qu'il veut dire par cette uestion.
 
A vrai dire, ce n’est pas seulement les vendredis que les lieux publics sont occupés pour les prières. Il faut aussi déplorer le fait que tous les jours, des pans entiers du grand marché sont inaccessibles aux heures des prières, autour de 13 heures et de 15 heures.
 
A mon avis, la dernière réaction, celle de Mahamat, démontre que ce compatriote a fait une lecture étriquée de notre chronique : nous avons aussi bien dénoncé l’attitude des chrétiens et autres animistes après leur mariage. Mais, ils n’y ont rien vu d’une expression de je ne sais quoi qui puisse compromettre l’harmonie entre chrétiens et musulmans. Non, Mahamat, nous parlons d’une entrave à l’ordre public, et les musulmans aussi bien que les chrétiens et les animistes en commettent et en sont victimes.
 
Dans tous les cas, si tous les musulmans sont comme Tchadi, LA VERITE et Mahamat, nous n’en serons pas ici à débattre d’un tel sujet. Malheureusement, de jour en jour, nos fois en Dieu se délite et il faut qu’on se ressaisisse car nos signes ostentatoires ne voilent rien de ce que nous faisons et commettons comme mal dans ce pays. Même la manière dont ces musulmans déplacent le débat ne suffit pas à me faire croire que les pieux vivent dans ce pays.