Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

photo_1274807509448-1-0.jpgLe renvoi des forces onusiennes de paix du Tchad est une preuve irréfutable du caractère apatriotique, égoïste et criminel du gouvernement tchadien.

 

Quel intérêt a le gouvernement tchadien de renvoyer les forces onusiennes au moment dans le monde entier, la présence onusienne est synonyme de rentrée des devise, création des emplois et qu’elle devient la bouffée d’oxygène de tant d’économie, surtout en voie de développement?

 

Certes, il avance comme argument les faibles résultats auxquels sont parvenus les forces de paix onusiennes au Tchad et en RCA depuis leur installation mais qu’a-t-il à craindre ? le contribuable tchadien ne supporte aucune charge dans toute cette supposée mafia internationale.

 

A l’approche des élections, il est vrai que le gouvernement cherche à cacher à l’opinion internationale la culture de fraude inintelligemment développée et mise en place de manière systématique et à grande échelle mais nous savons déjà et la communauté internationale avec nous qu’une élection transparente au Tchad est un leurre.

 

Avant d’évaluer la performance de la Municat au Tchad, a-t-il lui-même fait une auto évaluation de ses 20 ans d’exercice gouvernemental ? que de surplace ! de détournements de deniers publics, spécialement des revenus pétroliers ! D’humiliation des dignes cadres ! de népotisme !d’assassins libres, protégés par la plus haute autorité et promis à des hautes fonctions de l’Etat ! d’amateurisme dans la conduite des affaires de l’Etat !

 

Que proposera-t-il à ces centaines de tchadiens employés par la MUNICAT qui seront sans emploi à partir du 01 janvier 2012 ?

 

Non fier d’avoir poussé des milliers de taximans clando à un chômage noir sans solution alternative, d’avoir mis à genoux les sociétés d’Etat dont la vie de millions de tchadiens dépend,  il veut encore se mettre à dos les centaines d’emploiés nationaux de MUNICAT.

 

Certes, la Municat est une mission à durée limitée mais laissons la partir d’elle-même.

  Le gouvernement est en train de s’amuser avec le feu et il viendra ce jour où une révolte populaire et nationale s’élèvera et fera fondre les montagnes de char de guerre qu’il dispose comme la beurre mise au soleil. Ce jour est proche et les tchadiens ne doivent baisser les bras.

Telles les chemises rouges à Bangok, il faut que les populations désapprouvent ces affairistes qui nous gouvernent. Ces hommes qui n’entendent que le bruit de leur ventre. Ces bons à rien dont la seule force réside dans l’intimidation et la violence.

 

Ca sera ainsi la seule façon pour nous de nous libérer et de prendre notre propre destin en main.

Daniel hongramngaye

BP 69742, Ndjamena Tchad

hongramngaye@yahoo.fr