Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

fraude_electorale.jpgSauf à être dupe, le gouvernement tchadien et ses alliés nous prépare à un nouveau holdup électoral. Ce qui va changer cette année, c'est qu'il pourra compter sur la bienveillance de l'union européenne ou de son ambassadeur en poste au Tchad, Gilles Desesquelles.
 
L'annonce faite hier par le ministre de la communication sur le résultat du recensement électoral illustre à lui seul la grossière manœuvre.
 
Le dernier recensement général de la population effectué en 2009 soit à peine 1 an nous disait, selon les mêmes autorités, que nous sommes 11.274.106 tchadiens composé comme suit :
 
-  46,7 % soit environ 5.451.030 tchadiens ont moins de 15 ans.
-  50,4 soit environ 5.659.601 tchadien ont entre 15 et 60 ans.
-  2,9 soit environ 163.475 tchadiens ont 60 ans et plus.
 
Le ministre annonce que 4 millions de tchadiens ont été recensés pour le recensement électoral. Si on s'en tient au code électoral du Tchad qui stipule que seul les tchadiens ayant 18 ans révolu sont en âge de se faire recenser et au regard du tableau plus haut, il y aurait donc environ 100 % des tchadiens ayant 18 ans et Plus qui ont été recensés, c'est grotesque.
Et même s'ils veulent nous faire croire que les recensés se trouvent en additionnant les 50, 4 %  et les 2,9 % soit environ 5.823.076 tchadiens,  il y a une proportion de mineurs d'entre 15 et 16 ans dans 50,4 % en 2009 qui ne peuvent pas avoir 18 ans en 2010 !
A supposer que c'est le cas. Le Tchad compterait donc seulement 1.823.076 jeunes d'entre 15 et 17 ans et 5.451.030 jeunes de moins de 15 ans pour un total de 7.274.106 compatriotes jeunes de 0 à 17 ans et 4 millions d'adultes de 18 ans et plus tous recensés. Pour celui qui connait le Tchad et qui a suivi le déroulé du recensement électoral, un échec, il lui sera difficile d'accepter ces chiffres. Lorsqu'on se souvient encore de l'état d'excitation du premier ministre dans ses déclarations appelant jusqu'aux clergés, musulman et chrétien à son secours, il devrait plutôt faire profil bas et d'analyser les raisons du rejet de ce recensement électoral par les tchadiens.
Aussi, nous attendons de voir la réaction de l'union européenne. Est ce qu'elle va cautionner une telle supercherie organisé par son ambassadeur en poste au Tchad, Gilles Desesquelles ?
Aux dernières nouvelles, cet ambassadeur affairiste, roulerait ouvertement pour Adoum Younousmi dont il espère voir succéder à Idriss Déby en arguant  " Le procès  Hisseine Habré suivi de l'affaire IBNI Oumar, l'Union européenne votera probablement des résolutions invitant Idriss Déby a se mettre à la disposition de la justice....la situation qui va découler le contraindra ou Il sera contraint de démission. Ce sera la seule façon pour lui de sauver les meubles et les biens de son clan. Pour ce faire, il doit nommé Adoum Younousmi, Premier Ministre, appelé à lui succédé constitutionnellement en cas de démission..."  et d'ajouter, "....s'il s'entête, un probable retour de la gauche au pouvoir en France en 2012 ne lui laissera aucune chance au soldat Déby d'éviter les menottes..."
C'est dans un tel contexte que les limiers du pouvoir dont la plupart sont déjà des hommes de main de Younousmi qu'ils appellent " le vice président " font croire à Idriss Déby que tout est rose et qu'il ne doit nullement se préoccuper pour les prochaines élections. Oui tout est rose , mais au profit de qui ? L'avenir nous le dira...
 
 
Zakaria Brahim
Ndjamena Tchad