Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


 
Bonsoir tous les lecteurs du blog de Makaïla. Merci de m’avoir accordé votre temps pour lire mon article concernant ma réaction suite aux propos de Mr Faris Abdoul.
La manière de déplacer les sujets dans un débat à leur actuel des choses est complètement inappropriée. En ce moment plus de 200 policiers innocents qui n’ont rien à voir avec l’évènement du Kréda assassiné au CA2 sont renvoyés à la retraite. Mr Faris Abdoul n’a aucun intérêt à avoir en soutenant ce groupe ethnique qui a pris en otage le peuple tchadien depuis presque 23 ans.
Mr Faris Abdoul,vous ne connaissez pas la famille du ministre Dr Brahim Saïd lorsque vous affirmer que ses enfants ont été mal éduqués. Les enfants ne peuvent pas être attachés avec de cordes pour  pouvoir contrôler leurs agissements. Comme tout enfant tchadien il y a des jours où tout va bien avec ses amis et il y a des jours où on doit retrousser ses manches pour se faire respecter. Cela est  tout à fait naturel pour tous les enfants bien conçu de ce monde. Devenus adultes les enfants du Dr Brahim Saïd ont eu la malchance de se retrouver souvent aux mauvais endroits à des mauvais moments.
Suite à votre fameux exposé du 27 février sur les enfants du Dr Brahim Saïd :
Premièrement Abdelmadjid était certes présent lors d’un dispute entre le fils de l’ex Maire de la ville de N’djamena ALI HAROUN et un ami de circonstance de Abdelmadjid notons bien de passage que les enfants de Brahim Saïd évitent toujours la fréquentation des zaghawa pour s’épargner des implications dans telles ou telles choses. Ironie du sort, le fils de l’ex Maire  ALI HAROUN poignard l’ami de circonstance d’Abdelmadjid et c’est ce dernier qui fut accusé de tous les maux.
Deuxièmement ALI Brahim Saïd est un jeune-homme très poli et respectable contrairement à ce que vous affirmez aux lecteurs Mr Faris Fadoul. ALI Brahim Saïd vient d’achever ses études de télécommunication au Maghreb il y a à peine 3 ans et en ce moment il est responsable d’une section de télécommunication dans une entreprise au TCHAD. Dire que ALI Brahim saïd a lynché un jeune enfant de son établissement parce que sa  cadette aimait un sudiste c’est une pure déformation de ce qui s’etait passé il y a 13 ans. À cette époque tous les enfants du Dr Brahim Saïd fréquentaient le Lycée pilote de Farcha. Il y a Almada Brahim saïd la petite sœur d’ALI qui faisait une même classe qu’un monsieur probablement originaire du Sud du Tchad. Elle était venue interpeller son frère ALI pour aller maitre en garde le jeune de sa classe, ce qui est tout à fait normale, car il n’arrêtait pas de la harceler. En tant que personne consciente de ses devoirs de grand-frère envers ses sœurs et frères, ALI Brahim saïd était allé mettre les choses à leurs places suivit de 2 ou 3 gifles au jeune. Pour action légitime et pacifique on ne devrait pas parler de lynchage. La réaction de ALI Brahim Saïd est louable et responsable. Dans cette même situation, vous verrez qu’un zaghawa ira jusqu’à éliminer physiquement le jeune Sudiste.
 
Les deux enfants du Dr Brahim Saïd sont juste les victimes d’un système qui cherche coûte que coûte à terroriser par des meurtres et des intimidations les paisibles citoyens pour s’accaparer les richesses et contrôler toutes les ressources du TCHAD. Mr Faris Fadoul doit commencer à apprendre à faire la part des choses.
 
Remy Smith.