Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

DSF.jpg

Vers la dégradation avancée des violations des droits de l’homme et de la limitation de la liberté d’opinion et d’expression

                         

                           N’Djamena Aout 2013

Contact : Deuzoumbé Daniel Passalet

Juriste, Expert en Droits de l’Homme

N’Djamena Tchad

 

 

 

 


BP: 4510 N’Djamena Tchad.Tél : (235) 99 92 57 58 ,66 29  40 31  Site web : dhsf-afrique.org  Email :dhsf64@hotmail.com

Présentation de DHSF

Droits de l’homme sans frontières est une organisation de défense des droits de l’homme de Droit tchadien. Elle a été créée le 19 juillet 1999 et reconnue sous la référence Année 2000 folio 1082.

Elle a pour objectifs de promouvoir et de protéger les droits de l’homme tels qu’énoncés par les instruments internationaux ratifiés mais a dans ses priorités la lutte contre l’impunité par la promotion d’une justice équitable, les droits de l’enfant et de la femme, les droits économiques, les droits civils et politiques etc.

DHSF est le partenaire d’Amnesty International au Tchad et collabore avec, End prostitution and traficking

En plus, Notre organisation est affiliée à l’Union Inter africaine basée au Burkina-Faso et à Child Network information (CRIN) Londres.

A son actif, DHSF a exécuté plusieurs projets dont le projet d’assistance judiciaire aux victimes des violations des droits de l’homme financé par le gouvernement américain. Grâce à ce projet, Notre organisation s’est constituée partie civile aux cotés des victimes des violations des droits de l’homme dans une quarantaine de dossiers devant au moins 10 tribunaux et cours au Tchad courant 2006 et 2007.

 Un autre projet  est en cours d’exécution sur  l’accès aux droits  et à la justice en faveur des personnes démunies sur financement de l’union Européenne. Un autre projet a été exécuté en partenariat avec l’Unicef Tchad sur le suivi et l’assistance juridique aux  enfants en conflit avec la loi dans 4 villes du Tchad courant 2007 et un autre sur les évictions forcées avec l’appui d’Amnesty International en 2011.

Notre organisation est membre du comité de lutte contre la traite  des personnes en particulier celle des enfants pour la ville de N’Djamena, un comité pluridisciplinaire géré par le ministère de la justice. DHSF a un statut d’observateur auprès de la commission africaine des droits de l’Homme et des peuples.

 

 

RAPPORT: ICI