Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Bonjour,

Faisant suite à notre article précédent sur le mois de Ramadan, j’ai le plaisir de partager avec vous la contribution ci-jointe, intitulée « Le mois de Ramadan : un hôte de marque qui ne vient pas les mains vides. Nos encouragements au frère Barka Ahmed de la Suède, des alternatives existent. »

Le jeûne du ramadan étant basé sur l'alternance jour/nuit cela pose par définition un problème pour les pays nordiques dont la Suède ou notre compatriote réside. C’est à la suite de sa question légitime et pertinente posté sur le blog de notre compatriote Makaila Nguebla et c’est avec plaisir que nous tenterons de lui apporter quelques éléments de réponse en nous basant sur le hadice du prophète (Salla Llahou Alayhi Wa sallam).

Ils existent des gens qui érigent le superficiel en dogme en suivant les émotions, et nous perdons ainsi l’essence de la foi. Essayons d’aller au-delà de l’émotionnel pour adopter une posture raisonnable et renforcer notre foi en Dieu. Il nous semble nécessaire de rappeler dans le texte ci-joint, et en cette période de ramadan certaines valeurs musulmanes car, souvent, certains de ceux qui ont plus de responsabilités à l’égard des autres – en l’occurrence ceux qui président à notre destinée collective, semblent ignorer ces valeurs.

 

Nous vous renouvelons tous nos meilleurs vœux pour le mois du ramadan. Qu'Allah nous protège et nous préserve du mal dans toutes ses formes, nous guide sur le droit chemin, le chemin de ceux qu'il a comblés de faveurs et accepte nos prières. Qu'Allah oriente nos cœurs vers ce qu’il agrée de manière à ce que nous soyons sources du bien en tout temps et en tout lieu. Amin.

Merci à Makaila Nguebla pour les services que tu rends à ton pays et à tes compatriotes à travers ton Blog.

Talha Mahamat Allim.
Genève
 *********************************************************************************

 

 

 

Le mois de Ramadan : un hôte de marque qui ne vient pas les mains vides.

Nos encouragements au frère Barka Ahmed de la Suède, des alternatives existent.

 

Par Talha Mahamat Allim,

Genève, Suisse

 

Loin de se réduire à l’abstinence alimentaire, le jeûne du Ramadan exige du musulman la mobilisation de tout son être. C’est une période exceptionnelle, et il faut s’élever à la hauteur, être exceptionnel pour en profiter au maximum. L’observation extérieure des règles du jeûne doit s’accompagner d’une maîtrise de soi, et en particulier s’abstenir de toutes paroles inutiles et surtout avoir la maîtrise des sens. Le jeûne est parmi les actes d'adoration préférés d'Allah. C'est pour cela qu’il est dit dans un hadith Qoudsi : "Toutes les bonnes actions sont rétribuées par l'intermédiaire des anges, excepté le jeûne. C'est Moi Seul qui en donnerai la récompense parce qu’il a été fait uniquement pour Moi". 

 

L’exercice spirituel que représente le jeûne doit démontrer à celui qui jeûne sa capacité de se priver, pour un temps, de ce qui lui semblait indispensable. Il doit lui révéler que, dans ce domaine, comme dans bien d’autres, vouloir, c’est pouvoir, à condition que l’intention soit ferme et que le but recherché soit l’agrément de Dieu.

 

Parmi les comportements du musulman, au nom de sa religion, il se doit d’incarner les valeurs de paix, de justice, d’équité et d’amour que véhicule l’islam. Il doit s’attacher à la vérité, à la fidélité à l’engagement, au respect de lui-même et des autres, au bien de tous. Il nous semble nécessaire de rappeler cela en cette période de ramadan car, souvent, certains de ceux qui ont plus de responsabilités à l’égard des autres – en l’occurrence ceux qui président à notre destinée collective, semblent ignorer ces valeurs.

 

Cela est d’autant plus important que, durant le Ramadan, le premier tiers nous convie à la Miséricorde divine, le second au Pardon divin, et le dernier est dédié à l’affranchissement de l'enfer ; mais aussi l'ouverture des portes du paradis, la fermeture des portes de l'enfer et la mise en demeure de Satan.

 

En même temps, sont accordées les faveurs promises à ceux qui y multiplient les gestes de bienfaisance, de solidarité, de dévotion en vers Allah et toute pratique religieuse vouée à la recherche de son agrément. A titre indicatif, selon un Hadith authentique du Prophète, celui qui pourvoie à un jeûneur un repas récolte les bienfaits similaires que le jeûneur lui-même. Un autre hadith dit que celui qui nourrit un jeûneur se voit absoudre tous ses pêchés.

 

Le Ramadan constitue donc un Trésor inestimable d'opportunités de récolter toutes sortes des bienfaits (hassanats), et surtout de s'élever dans l'échelle des actions de grandeur et se rapprocher davantage d'Allah par le cœur, l'esprit, la pratique, le culte et la culture de la vertu cardinale humaine, la patience. 

 

Il faut donc profiter d’immenses opportunités de récolter autant de hassanats qu’offre le jeûne du Ramadan par la multiplication des actes de pardon  (Istighfars) et de repentance (Tawba), la lecture, l’écoute et l’approfondissement du Coran, l’aide aux nécessiteux, l’amour et l’attention envers ses parents, ses proches, et tous ceux qui l’attendent de vous, la multiplication des prières surérogatoires (nawafils) en sachant que prier la nuit pendant que les autres dorment constitue un facteur d’excellence humaine très agrée par Dieu.

Le mois de Ramadan est aussi une occasion pour purifier le cœur de toutes pensées mauvaises et chercher à augmenter son capital de connaissances religieuses et à les partager avec les autres.

 

Nous profitons de l’occasion pour apporter quelques éléments de réponse à notre compatriote Barka Ahmed qui vit en Suède et qui est confronté aux difficultés d’horaires du jeûne en fonction du lever et du coucher du soleil. Le jeûne du ramadan étant basé sur l'alternance jour/nuit, cela pose effectivement un problème pour les pays nordiques, dont la Suède.

 

Pour trouver une solution qui soit conforme à la volonté divine, il convient de se rapporter aux paroles du prophète (Salla Llâhu alayhi wa sallam "que Dieu lui accorde Sa clémence et son Salut"). Rappelons que dans un hadith rapporté par Moslim, le prophète (Salla Llâhu alayhi wa sallam) prédit que "dans les derniers temps du monde, le trompeur viendra comme épreuve divine pour les gens. Il ne séjournera sur la terre que pendant 40 jours, mais le premier de ces jours sera long qu’une année, le deuxième jour aussi long qu’un mois, le troisième jours aussi long qu’une semaine et le restant des jours comme vos jours normaux. Alors quelqu’un se leva pour demander au prophète :  pour le jour qui sera long comme une année suffira-t-il de célébrer les offices de prières seulement cinq fois (comme pour une journée) ? Le prophète répondit : non, il faut faire une estimation".

 

D’après ce hadith authentique, il ne faut pas suivre le mouvement du soleil dans des circonstances pareilles, mais calculer le temps comme pour les régions normales c’est-à-dire en se conformant à la montre. Au fur et à mesure que l’on va vers le pôle (nord ou sud), plus il y a décalage dans les horaires pour le lever et pour le coucher du soleil.

 

Certains savants disent qu’il faut suivre dans ce cas les horaires de la Mecque ou Médine, terre de Révélation, tandis que d’autres suggèrent de suivre la région « normale » la plus proche. Cela s’applique pour toutes les obligations : l’accomplissement des prières, le paiement de la zakat et le jeune de Ramadan, etc.

 

Tels sont les renseignements que nous avons pu trouver (cf. le site http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php?topic=15006.0) ; ce qui nous a été confirmé par des personnalités musulmanes ayant une connaissance approfondie de l’islam.

 

Ainsi, cher frère Barka Ahmed, compte tenu des désagréments liés au fait de vous conformer aux horaires de la Mecque, il nous semble que l’alternative restante est celle de se conformer aux horaires "normaux" de la région ou du pays le plus proche de la Suède. Wallahou Aa Lam.

 

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et nous vous encourageons à poursuivre vos efforts destinés à vous conformer aux exigences de notre religion, l’islam. Quelle réjouissance que d’accueillir cet honorable hôte (le Ramadan) qui nous visite une fois tous les ans et qui en venant amène avec lui la totalité des facteurs du bien et des faveurs inestimables ! 

 

Nous vous renouvelons tous nos meilleurs vœux pour le mois du ramadan. Qu'Allah (Souhanahou Wa Ta ALla) nous protège et nous préserve du mal dans toutes ses formes, nous guide sur le droit chemin, le chemin de ceux qu'il a comblés de faveurs et accepte nos prières. Qu'Allah oriente nos cœurs vers ce qu’il agrée de manière à ce que nous soyons sources du bien en tout temps et en tout lieu. Amin.