Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

MISSIVE D’OUTRE TOMBE

A

Monsieur François NGARTA TOMBALBAYE à ‘‘OUMAN’’

Qui veut jeter la première pierre?... 

Cher oncle, dès lors que les intérêts sociaux, économiques et professionnels des travailleurs sont bafoués par ton neveu et le Gouvernement médiocre, l’Union des Syndicats du Tchad (UST) à ce droit sacré de mobiliser les travailleurs Conscients (d’ailleurs ils sont très nombreux) d’aller en grève. Il n’y a que des mulards  qui feront des points des presses pour demander à l’UST de payer les travailleurs qui ont observé la grève. Cela n’existe nulle part dans le monde. On aura tout vue avec ce régime qui sort des particularités qui n’existent nulle part dans le monde. Il n’y a aussi que des mulards qui peuvent proposer qu’il faille organiser un référendum sur l’augmentation du point d’indice de salaire des travailleurs. Les déclarations de nos autorités sur la grève ont atteint le paroxysme de la bêtise humaine. Les tchadiens n’ont plus confiance en ton neveu et au gouvernement qui se discréditent sur la gestion de cette grève. Que dit celui qui est rassasié auprès de celui qui a faim ?

Un Homme politique est un être animé de convictions profondes qu’il désire partager avec ses semblables. Sa principale motivation serait donc l’intérêt général et le bien être de ses concitoyens. En cette période de crise sociale décisive qui pourrait changer la courbe de l’histoire du Tchad ou les tchadiens ont besoins d’eux pour être à l’avant-garde de la lutte pour jeter la première pierre, ils brillent par leurs absences. La corruption chronique qui gangrène notre pays, le népotisme rampant avec son cortège des nominations ethniques à des postes juteux pour la confiscation de la rente publique ne constituent pas une source d’inspiration politique pour eux ? Ont-ils de convictions outres à partager avec le peuple que cette union sacrée derrière l’UST ? Sont-ils en vacance politique ? Ou l’inondation de cette année a-t-elle inondé leurs convictions politiques ? Ont-ils signé un pacte politique avec le régime pour ne pas jeter la pierre? Cher oncle, le climat en ce moment au Tchad est malsain.  Tous les ingrédients sont réunis et nous nous acheminons inéluctablement vers une jacquerie sociale. D’ailleurs ça sent de la Jasmin un peu partout dans la ville de N’Djamena. Les tchadiens dans leur grand ensemble, oseront-ils pour une fois dans l’histoire du Tchad, lancer la pierre ? Le député Béral MBAIKOUBOU disait : c’est notre peur qui fait la force de ce régime. Allons-nous retirer déjà à ce régime notre peur pour jeter la pierre? Ou ce la pierre de l’UST qui, par effet d’entrainement, amènera les tchadiens à jeter les pierres? Les tchadiens ont beaucoup à faire dans ce pays où le citoyen dort dans sa maison en feu, où l’honnêteté et la vérité font scandale, où ce qui est grand et noble est moqué et rabaissé, où le triomphe des plus bêtes et des plus abjects est toujours garanti ! Assurément cher oncle, le Tchad, dont le passé n’est pas simple et le présent n’est pas indicatif, n’aura de futur qu’au conditionnel si des tchadiens, ne se décident pas résolument à courber l’échine, pour ramasser les dés de l’Histoire du Tchad tombés en ce moment des mains cleptomanes. Cher oncle, une sagesse Kabalaye dit : celui qui ne parle pas, Dieu ne l’entend pas ? Les journalistes ont parlé, les ADH ont parlé, l’UST a ouvert grandement la bouche pour parler. Les partis politiques quant à eux restent muets comme une tombe face à cette situation.

                                                                                         Ton neveu Daniel NGADJA