Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Bachir[1]BACHIR : QUELLE INSULTE DU DROIT ?

 

Le gouvernement du Tchad vient d’être remanié. Le soulagement de l’ensemble du peuple est perceptible du fait de départ de Mr Bachir du très stratégique poste du ministère de l’intérieur et de la sécurité publique.

En effet, si le régime du président DEBY est devenu impopulaire aujourd’hui, c’est en grande  partie à cause du comportement de Bachir. Les Tchadiens se rappellerons encore longtemps de ses sorties médiatiques à l’emporte pièces dans un français décousu qui fait tourner Molière dans sa tombe. Il ne cesse de repeter le dictateur H.H. : « les mercenaires sauvages ». Un proverbe tchadien dit « si tu doutes sur l’origine de quelqu’un, regarde son comportement ».

 

Natif d’Amsatarna, village au sud d’Abéché, Bachir n’a reçu aucune éducation digne comme  ceux de son âge. Un parcours scolaire instable et au finish achat des diplômes. Bachir n’a jamais passé un Bac.

A la faveur des malheureux  événements de 79/80 que le pays a connu, Bachir obtient une bourse du GUNT avec un niveau de seconde et s’envole pour l’ALGERIE et une fois sur place se fait délivrer un faux bac Centrafricain (c’est un faussaire) pour lui permettre de s’inscrire à l’Institut de Ben AKnoun pour devenir juriste.   Quelle insulte du droit ?

 

Son passage au poste de ministre de l’intérieur et de la sécurité a été marqué par une arrogance sans pareil, un excès de zèle digne d’un farfelu et l’étalage de sa mauvaise éducation. Il a insulté et frustrés les hommes politiques, les chefs traditionnels, les cadres, les policiers, les gendarmes, les simples citoyens  bref tous les Tchadiens. Il menace, emprisonne et fait tuer. Les exemples sont là : emprisonnement d’un membre de  l’ADC, des journalistes, des simples citoyens. Les menaces d’envoyer les gens au bagne  de KORO TORO comme si cette prison était sa propriété.

 

Il est aussi à noter son coté de grand magouilleur ( fifty /fifty avec les fournisseurs c .a. d. les bénéfices divisés par 2) dans les marchés de son département et de la mairie de N’djamena. L’achat des bennes pour NDJAMENA NADIF , la dotation en moyens roulant pour le ministère, les PGA des policiers  et tout récemment l’achat des véhicules de lutte contre l’incendie pour un montant multiplié par 10.  On a vu ces vehicules lors de l’incendie de la DG des douanes. Aucune efficacité ; n’eut été Epervier tout le quartier Chagoua allait s’embraser.

Bachir a incinéré plus de 25 camions gros porteurs appartenant à des paisibles citoyens, qui cherchent à nourrir leur famille de la manière la plus honnête. Nulle part dans le monde pareil chose s’est passée. Il est temps que toutes les victimes de Bachir se mobilisent pour demander sa traduction devant la justice.

 

Que l’intéressé réponde, nous le mettrons à poil pour tous ses autres agissements allant de ses réseaux mafieux jusqu’à sa perversion.

 

 

Ismail H.

Contact: ismailharoune@ymail.com