Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Notre pays le Tchad a connu toute sorte de troubles depuis son indépendance le 11 août 1960 et continue à souffrir jusqu'à maintenant par les actes de ses fils. Les conséquences de la guerre sont nombreuses et couteuses, combien de nos sœurs sont devenues veuves, combien des enfants sont devenus orphelins, combien de nos mères et pères ont perdu leurs fils, sœurs et frères. Nous sommes nés dans la guerre civile, grandis dans des combats inutiles et sanglantes entre nos propres frères et je me demande quel est le bénéfice d’exposer sa poitrine contre une balle ou tuer son compatriote pour amener un renégat au pouvoir.

 Ils ont proclamé être soucieux intellectuels, éduqués mais ils n'ont ni pitié ou sympathie pour les Tchadiens et Tchadiennes qui ont perdu leur fils dans la guerre sans cause. Ils ont recruté des adolescents qui n'ont jamais utilisé une arme à feu avant et sans une formation adéquate et équipement, ils sont poussés à lutter contre leurs frères Tchadiens pendant que leurs chefs bénéficient d’une vie de luxe quelque part en Egypte ou au Moyen-Orient. Ils ont acheté des maisons coûteuses au Maroc du sang de ces fils innocents et ils ont aussi investi des milliards en créant des entreprises à Khartoum. Il est maintenant temps de réfléchir profondément sans complaisance pour l’intérêt général de notre chère patrie et essayons d’abandonner toutes sortes d'intérêt égoïstes et commencer à travailler l’avenir de notre pays. Certains dirigeants sont hypocrites, malhonnêtes ; ils essaient de nous diviser pour leurs intérêts personnels. Le temps de prendre pouvoir par la force est dépassé. Il est maintenant temps de consolider tous nos efforts et idées pour pouvoir s’en sortir des ténèbres.


Comme le Président des Etats-Unis, Mr Obama a dit « Si nous cherchons refuge dans nos coins respectifs, nous ne pourrons jamais s'unir ». Les Pays qui ont proclamé leurs indépendances à la même période que le Tchad, ont pu décoller économiquement, politiquement, socialement, Technologiquement mais les fils de Toumai préfèrent la violence pour résoudre leurs conflits- internes.


Une fois de plus, nous devons penser à résoudre tous les conflits par la voie pacifique, c’est la seule solution qui nous ouvrira les portes de la démocratie, la liberté, la paix, la sécurité et la transparence dans notre pays. Je suis sûre que la démocratie est instaurée au Tchad, il y a vingt ans, et elle en a besoin beaucoup du temps pour se développer.


Le Président Deby avait dit « la démocratie est un arbre très fragile et ça demande de la protéger ». Nous parlons de la démocratie, de la paix au Tchad mais ces mots précieux ne peuvent que s’instaurer si tous les fils soucieux du pays se réunissent pour discuter pacifiquement sur l’intérêt général au pays de Toumai. Le Président Deby a tendu ses mains aux fils du pays pour la paix national au Tchad et je suis convaincu que c’est un message clair et compréhensible. Il est temps de regagner le bercail pour construire la nation. Nous ne laissons pas être marginalisés par certains malhonnêtes, hypocrites dirigeants qui tentent de mettre en péril l’intérêt général de notre pays. Ceux qui avaient préféré de résoudre les problèmes du pays par l'action militaire, comment pourraient-ils réussir sachant qu’ils ne marchent pas cinq mètres sans une voiture climatisée. La plupart d'entre eux ont occupé des postes clés dans le g ouvernement du MPS et ils finissaient s'approprier les deniers public. Le chauvinisme et égoïsme étroite de ces dirigeants de mouvements militaires sont des pertes éventuels à notre beau pays, et on souvent était exagéré l'importance. Nous devons être honnêtes, et réfléchir à l'intérêt de notre pays. Le Tchad en a assez de cette guerre sanglante inutile et la nation est entrain de crier pour l'aide de ses propres citoyens. La communication est la clé pour ouvrir le succès et je demande instamment à tous les citoyens tchadiens de déposer leurs armes et de rejoindre la main dans la main pour la cause de notre pays qui n’est autre que la paix sur l’ensemble du territoire national. Si la guerre peut être la solution de résoudre les problèmes alors notre pays aurait déjà résolu les siens.

 Nous avons connu cinquante ans de guerre civile et le chemin que nous avons pris c’est un chemin parsemé d’obstacles, tous les Tchadiens et Tchadienn es sont convaincus très bien que l’action militaire n’est pas une solution pour sauver le peuple Tchadien. Il n’est pas tard de connaitre nos défauts et de donner une image d’encouragement à nos enfants et a la génération future. La plupart de mes compatriotes pensent que le Tchad est un pays pauvre mais comment un état peut être riche si toutes les ressources du pays ne sont pas exploitées. Je suis sûre que le Tchad recèle beaucoup de ressources naturelles. Pour conclure, disons que nous avons un long chemin à parcourir. Ce long chemin demande de l’endurance et de la patience. Nous devons être débout comme une nation unie pour lutter contre la pauvreté, l’ignorance et les maladies pour l'intérêt général de notre pays. Dans ce mois sacré je prie Dieu le tout puissant de nous bénir le peuple Tchadien et de nous préserver une paix sur l’ensemble du territoire national.

Bonne fête, Eid Moubarak !


Mr Abdallah Abdermane Rozi Yahidimi

Cyahidichahami@yahoo.fr 


La Grande-Bretagne