Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Quel crédit accordé à l'opposition tchadienne.

 

 

Devant l'agitation de tout bord de certains intervenants dans le site de Makaila, je voudrait leur poser une question simple: Quel crédit ils accordent à l'opposition tchadienne? Pour ma part, ma reponse est claire et sans ambiguité, je n'accorde aucun crédit. Et ceci pour plusieurs raisons:

  Concernant Kamoungué, je l'ai deja dit il ne peut pas etre le conseiller de Deby et en même temps avoir l'attitude qu'il affiche en ce moment.Qui le croit crédible dans ce rôle. Il aurait mieux fait de démissionner.
  Concernant Mr Saleh Kebzago, comment il a fait pour construire son château de maison à N'djamena. Est ce que c'est sa femme qui détient une agence de voyage et qui est aussi le fournisseur en billets d'avion, des dignitaires du régime Deby, qui l'a aidé à construire cette maison!!!!?
  Concernant Mr Yorongar: comment pourrais je accorder le moindre crédit à un tribaliste, fédéraliste....Tous les membres du bureau politique du FAR sont originaire de la région de Bebedja. Il espère diriger le Tchad avec une seule région.
  Monsieur Pahimi est un rigolo, il est ministre de Deby donc il cautionne toute la politique de ce dernier et cela ne l’empêche pas de se présenter contre son chef. Il n'a même pas daigné démissionner de son poste.
  Monsieur l'avocat est un animateur de gallérie. Sa femme est ministre de Deby.
Quant aux politicomilitaires, il est inutile de parler d'eux car ils ont prouvé qu'ils ne peuvent pas s'entendre alors....


Cela dit, il existe un point commun à tous ces soi disant opposants: ils se croient tous irremplaçables. Ils rient quant le bureau du MPS désigne à l'unanimité Deby comme candidat à la présidentielle alors qu'ils en font de même. Kebzabo a dit que ce sont ces camarades qui l'ont choisi car ils trouvent qu'il est le mieux placé. Kamoungué dit que ce sont les jeunes qui ont peur de se placer en avant. Yorongar s'est autoproclamé président du FAR à vie. Si déjà dans leurs partis respectifs, ils ne permettent pas un choc d'idées alors pourquoi le feraient ils s'ils deviennent président. Dans tous les pays qui se respectent et qui vivent la démocratie il y a des ténors dans chaque parti. Au Tchad nous ne connaissons que les chefs....les autres ce sont des moutons suiveurs. Regarder au Sénégal, en Cote d'Ivoire, en France....Les partis reposent sur plusieurs personnalités et non sur une seule personne. Si seulement les trois ténors de l'opposition tchadienne venaient à disparaître demain, quels les numéros 2 ou 3 de l'URD, de l'UNDR ou du FAR qui se sont fait connaitre au plan national et qui pourraient reprendre le flambeau: je n'en connais aucun. Les leaders de l'opposition ont tout verrouillé autour de leur personne......Ce n'est pas cela la démocratie que je conçois. Et donc je n'accorde aucun crédit à ces personnes.
Autre fait marquant de notre opposition, c'est qu'on ne les entend que pendant les échéances électorales, comme si les autres jours, au Tchad, tout va bien. Un opposant c'est un job à temps plein.....Makaila, il devrait prendre exemple sur toi qui écrit tous les jours sur ce qui ne va pas dans le pays.

 

mahamat ahmat Denemadji" <tchadien2010@hotmail.fr