Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Chers internautes, je ne comprends pas le silence, le laxisme et l’immobilisme des nouveaux maires de N’djamena à un moment où 9 arrondissements sur dix sont actuellement inondés. Avant les élections municipales de 2011, il y avait un seul maire pour toute la ville de N’djamena mais il se battait pour nous arranger tant mieux que mal nos quartiers. Certes, il volait, il mangeait, il buvait, il ronflait mais on sentait quand même la présence d’un maire car avant et pendant la saison pluvieuses, les routes et autres canaux sont réfectionnés. Peut être pas de la manière la plus efficace possible mais quelque chose se faisait. Mais aujourd’hui, que se passe t-il  avec cette multitude de maires que la Ville de n’Ndjamena possède ? La mairie a démissionné et beaucoup de quartiers sont inaccessibles : Moursal, Paris congo, Quartier Repos, Farcha, Djari, Amtikouin, Ardepjoumal, Chagoua, Dembe, Gassi, Ambatta, Atrone, etc…. Dans beaucoup de maisons à N’djamena maintenant,  sortir de sa maison avec véhicule, moto ou  à pied pour atteindre une venue est un calvaire et u parcours de combattant. Rien ne se fait pendant que les populations traversent des iles d’eaux avant de se rendre à leurs lieux de travail touts sales. Je ne comprends pas cet immobilisme. Si les nouveaux maires sont élus pour des propagandes démocratiques, pourquoi avoir dépensé tant de ressources financières, matérielles et humaines pour organiser  les élections municipales ? Si quelqu’un les empêche de travailler, ils n’ont qu’à dénoncer cette personne. Et si L’Etat ne leur accorde par le budget nécessaire au fonctionnement de leur mairies, ils n’ont que dénoncer l’Etat ?Qu’ils doivent savoir que les électeurs qui les ont élus attendent impatiemment à évaluer leur bilan de mandat. Ou bien encore c’est le père national  Idriss Deby itno dans ses manouvres rétrogrades de vider tous les nobles mots de leurs valeurs : il a vidé la démocratie de son sens avec des scrutins fondamentalement truqués, il a vidé la bonne gouvernance de sa substance avec le népotisme et la corruption, il a vidé la décentralisation de ses objectifs avec des fantômes comme représentants de l’Etat dans les provinces, il veut encore et il est à œuvre de rendre pervers le mot « renaissance » pour des besoins électoraux.  

Chères autorités, pour la dernière fois, nous vous répétons encore et toujours  cette vérité immuable : nous ne vous demandons pas de nous transformer la capitale N’Djamena en une vitrine de l’Afrique. Nous vous demandons simplement des petites choses fondamentales à la vie : comme de l’eau et de l’électricité de manière permanente, comme des petites  routes praticables en toute saison pour nous permettre d’aller nous débrouiller car vous refusez d’augmenter nos salaires misérables pendant que vous laissez une petite minorité de tchadiens noyée de plusieurs milliards de FCFA. Il est inconcevable de voir tant de tchadiens vivent dans l’eau, pas seulement à N’djamena mais tout le long de l’axe Gulendeng-Bongor-Kelo sans que le gouvernement ne fasse quelque chose de concret pour les sortir de cette situation de sauvagerie. Je vous prie de parcourir ces axes pour voir comme de milliers d’habitants ont laissé leurs maisons inondés pour faire des abris de fortune sur les chaussées de l’axe principal ?

Quel diable de Deby, Quel diable de  Premier Ministre, Quel Diable de Gouvernement, Quel Diable de président de l’Assemblée ? Quel Diable, Quel diable, Quel Diable.  L’UST, continue ta grève, tout le peuple tchadien est derrière toi.  Ne soit pas distrait par les propos des incompétents qui te qualifient d’un syndicat politique. Ce sont des vaux rien qui ne pensent qu’à leurs ventres et à ceux de leurs familles nucléaires. Continues ta vaillante lutte et bientôt, le fruit pourri va tomber de lui-même.


Allah A quand la libération d’un peuple qui n’a que trop souffert?.

 

hongramngaye@yahoo.fr