Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


Par Talha Mahamat Allim

Genève, Suisse

 

Beaucoup de nos compatriotes nous ont adressé des questions diverses et variées en particulier sur les opportunités qu’offrirait, pour le Tchad, la coopération bilatérale et multilatérale en Suisse. Avant d’aborder ces questions, qui seront ultérieurement traitées sous formes des dossiers thématiques dans d’autres articles, nous aimerions d’abord réitérer notre appel à l’endroit de nos dirigeants en général et plus particulièrement à nos plus hautes autorités. Précisons par ailleurs que nous gardons à l’esprit les questions spécifiques et factuelles relatives à l’ambassade du Tchad à Genève ; nous y reviendrons au terme de ces développements thématiques.

 

Cet appel concerne l’attitude de certaines de nos autorités face aux articles et autres contributions intellectuelles des tchadiens, surtout quand ils mettent en évidence les dysfonctionnements ou défaillances de nos institutions. Elles ont tendance à avoir un regard suspect vis-à-vis des auteurs, moins d’enthousiasme à prendre connaissance du contenu des contributions, encore moins de prendre en considération les apports qui y figurent. Cela est dommageable pour le Tchad et les tchadiens dans le sens que cette attitude ne peut mener qu’à l’appauvrissement du débat intellectuel et politique ainsi qu’à la stagnation du Tchad alors que le contexte national, régional et international change.

 

De ce point de vue, il serait judicieux que les structures mentales évoluent aussi, et qu’on cesse de s’enfermer dans les mêmes cadres de référence qui font appel aux aprioris, aux préjugés, aux stéréotypes, aux étiquettes et mises en relation simplificatrices et simplistes à partir desquels elles cataloguent les tchadiens et évaluent les positionnements politiques de ces derniers.

 

Au lieu de lier la prise de connaissance et la prise en compte des contributions des tchadiens (de l’intérieur et de la diaspora) au verdict de ces catégorisations et évaluations stéréotypées, il est nécessaire et profitable de se fier à la pertinence de ces contributions et de ce qu’elles peuvent apporter de plus intéressant pour le Tchad et les tchadiens.

 

Que nos autorités se fassent violence et acceptent de lire jusqu’au bout et en profondeur les contributions écrites concernant le Tchad quels que soient les canaux de communication utilisés, plus spécifiquement Internet qui est devenu aujourd’hui un outil de communication incontournable. Cela pourrait s’avérer utile surtout comme une forme de démocratie participative et une opportunité de prendre connaissance des préoccupations légitimes de leurs concitoyens. Après tout, en principe, ces autorités représentent les tchadiens et sont là pour eux, quelles que soient les catégories socio-économiques, politiques, culturelles, etc. De ce fait, elles doivent écouter et servir tous les tchadiens sans discrimination.  

 

Les vieilles ruses politiques et politiciennes ne peuvent que desservir le Tchad et en dernier ressort leurs auteurs. L’honnêteté et la transparence sont non seulement gages de la bonne conduite des affaires publiques mais aussi indispensables pour le progrès du Tchad. Dans cette optique, il est opportun qu’il soit mis fin à l’abus et à la mystification du pouvoir qui, dans la plupart des cas, ne servent qu’à masquer l’incompétence de certains dirigeants et l’exploitation des tchadiens par certains de leurs concitoyens.

 

Certes, tous nos dirigeants n’ont pas le même pouvoir, ni la même capacité d’influence. Cela ne dispense pas à ceux qui sont moins influents de lire ces contributions et de se faire une opinion propre, voire d’agir selon leurs convictions profondes ; ils ont quand même des valeurs et une certaine autonomie morale, spirituelle et intellectuelle en dépit de leur faible influence. Une prise de conscience individuelle et collective ainsi que certaines actions, même si elles sont localisées, peuvent faire bouger les choses, voire le système, dans le sens du progrès.

 

Talha Mahamat Allim.