Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


Provocations, moqueries, insultes à l’encontre de l’Islam : Quelle attitude à adopter au regard du Coran et des enseignements du Prophète de l’Islam ?

 

Par Talha Mahamat Allim

Genève, Suisse

 

Ces dernières années, les provocations, les controverses et les caricatures à l’encontre de la religion musulmane qui compte plus d’un milliard et demie de fidèles se sont multipliées. Le dernier exemple est le petit film de très mauvaise facture qui est venu raviver certains ressentiments. Il s’en est suivi des manifestations qui,  même si elles sont l’œuvre d’une petite minorité, nous amènent à mettre en évidence dans cette modeste contribution les enseignements du Prophète de l’Islam face à une telle situation.

 

Il convient de rappeler que le Qur’àn nous enseigne que le Prophète Muhammad (Sallâlahou Alayhi wa sallâm), comme tous les autres prophètes de Dieu, a été mainte fois confronté à des situations de moqueries ou d’offenses (V.30, S.36). Le Qur’àn révèle nombre de propos blasphématoires et ignobles à l’endroit de Dieu ou de Ses Prophètes, de la part des incrédules, des polythéistes, et des dénégateurs (V.76, S.36).

 

Face à cela, Dieu dit, à travers sa réponse au prophète (S 15, V 94 – 95) : « concentres-toi sur ta mission, et ne te préoccupe point des cœurs égarés, c’est Allah qui te protège contre les offenses et leurs auteurs ». En d’autres termes,  Dieu avait anticipé ce genre d’attaques et avait indiqué la marche à suivre avec sagesse et intelligence,  et jamais dans la violence ni verbale, ni physique malgré la colère que le croyant peut ressentir.

 

L’enseignement qu’il faut en tirer dans le contexte d’aujourd’hui, qui n’est pas d’ailleurs nouveau, caractérisé par certaines attaques répétées contre l’Islam, le Prophète Muhammad et les musulmans, c’est qu’il n y a pas raison de répliquer autre que par la force du caractère, la tolérance et la persévérance dans la voie que Dieu nous indique par le Qur’àn et les enseignements du prophète. Et c’est encore Allah qui avait anticipé et le fait et la démarche à suivre dans le Verset 186 de la S.3.

 

- لَتُبْلَوُنَّ فِي أَمْوَالِكُمْ وَأَنْفُسِكُمْ وَلَتَسْمَعُنَّ مِنَ الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ مِنْ قَبْلِكُمْ وَمِنَ الَّذِينَ أَشْرَكُوا أَذًى كَثِيرًا ۚ وَإِنْ تَصْبِرُوا وَتَتَّقُوا فَإِنَّ ذَٰلِكَ مِنْ عَزْمِ الْأُمُور 

 

Du point de vue grammatical, le Lam et le Nûn d’insistance (Tawkîd) sur les deux verbes attestent du caractère persistant et inéluctable de telles attaques. En effet, dans ce verset, Allah nous dit ceci : « Vous serez sans cesse et inévitablement éprouvés dans vos biens et dans vos familles et vous connaitrez inéluctablement  de la part de ceux qui ont reçu la révélation avant vous ainsi que de la part des polythéiste beaucoup de torts ». Et Allah a indiqué la marche à suivre : « si vous laissez passer et observer la piété (dans la patience de ne pas sévir), vous auriez fait preuve d’une énorme force de caractère ! » Que dire face à un tel rappel ?

 

Il importe simplement de ne pas se laisser entraîner par les insinuations (V.36, S.16) et les insinuations sont multiples (culturelles, contextuelles, historiques, sociétales etc.) et circule aujourd’hui à la vitesse grand V  grâce aux nouvelles technologies et peuvent touchés en un laps du temps des millions de personnes.

 

Ce genre d’attaques ou des situations devraient être considérées comme une opportunité pour le croyant d’opposer à la haine la tolérance et la force de caractère, et à l’ignorance, la vérité du Coran, les valeurs et le bon sens véhiculés par les enseignements du prophète. L’Islam est contre toute haine, toute violence, toute rancœur, toute expression démesurée, tout tort ; Il appelle comme l’atteste le V.90, S.16, à l’équité, à  la justice et au bien dans toutes ses formes.

 

Quant à ceux qui s’attaquent au prophète, rappelons tout simplement que Allah l’a élevé à un niveau inaccessible dans les deux dimensions cardinales de la vie – interaction sociale et spiritualité. Dans la relation avec son environnement, Allah lui reconnaît le plus noble des caractères (V.4, S.68).

 

Malgré les difficultés de la vie qu’il traversait, le prophète n’a pas hésité à offrir son pardon à ses agresseurs (cas de Taïf), ce qui est une bonne leçon qu’il nous a laissé pour ne pas se laisser consumer par la colère. Sa détermination à poursuivre sa mission malgré de nombreux détracteurs nous enseigne que nous devons rester fermes dans notre foi et la pratique de la religion tout en la faisant découvrir aux autres afin d’effacer toute incompréhension et parer aux méfaits de l’ignorance. La générosité  et l’humilité dont il a témoigné tout au long de sa vie nous rappelle de demeurer simples, humbles, accueillants, compréhensifs et solidaires quelles que soient les circonstances.

 

Dans ce contexte, comment donner la moindre importance à des attaques de mauvais goût ou se laisser emporter par des provocations insensées alors que Dieu les a anticipées et nous a tracé le chemin à suivre, et que le prophète a su pardonner, rester déterminé, accueillant, généreux, juste face à ses détracteurs et calomniateurs !

 

Ce n’est pas le moment de céder à la violence ni à la haine, mais l’occasion de maitriser nos émotions pour comprendre les causes de ce genre de pratiques à l’encontre de l’Islam ainsi que les défis et les enjeux qui les sous-tendent afin de trouver  des solutions adaptées et des actions appropriées à mener dans les différents secteurs de la vie : la famille, la communauté, l’éducation, les organisations socioprofessionnelles, la politique, etc. Et ici, c’est le rôle des leaders, des élites, des imams, de tout musulman pour le bien de l’humanité en général et de l’Islam en particulier.

 

Talha Mahamat Allim