Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

 

Du fait de la chaotique gestion et de la mauvaise collaboration entre administration et enseignants, ces derniers se trouvent dans une situation telle que leur moral est à son plus bas niveau. Pire, certains vivent dans l’angoisse et le stress que créent l’incertitude et la permanence des problèmes et des frustrations. Ils ne savent à quel sain se vouer, ils ont l’impression d’être abandonnés par l’État à un loup qu’est le recteur qui fait d’eux ce qu’il veut, d’autant plus qu’il se croit investi d’une mission divine pour diriger lui seul et personne d’autre, cette institution jusqu’à sa mort. En fait, à cause des pratiques mystiques dont il a fait le « programme officiel » de gestion de l’UNABA, il pense illusoirement soumettre tous les enseignants à ses désirs et tromper la vigilance des plus hautes autorités du pays. Ainsi, il réussira à préparer sa retraite et l’avenir de ses enfants et de ses proches tranquillement sur le dos de l’État et au détriment de l’intérêt général. C’est tout cela qui fait le ras-le-bol des enseignants de l’UNABA

 

 

Lire la suite de l'article en entier: ICI