Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Comme il fallait s'y attendre, le lundi 21 janvier, dans la cour de notre primature, c'était un monde fou au pied mât pour la montée des couleurs. Quand il est arrivé à 7 heures comme d'habitude,  le PM n'a pas pu saluer tout le monde. Mais, il semblait un peu crispé! Etait-il déjà au courant de son départ? En tout cas, après cette cérémonie, il s'est rendu à la "grande maison", entendez, la présidence de la République. Revenu au bureau, il n'est pas resté longtemps. En effet, il est aussitôt reparti à la présidence de la République. Et c'est à 14 heures que les rumeurs sur sa démission ont commencé à circuler. Après, la nomination de son successeur a pris le dessus.
Chez certains de ses ex-collaborateurs, le soulagement était à son comble: ceux-là pensent que Dadnadji viendra mettre un peu de l'eau dans la contraignante levée des couleurs de Nadjingar. Mais, on remarque que l'ex-PM a chassé les agents qui n'étaient pas au pied du mât le lundi 14 janvier. Ils sont revenus 24 heures après avec pleines d'interrogations sur leur sort. Une semaine plus tard, Idriss Déby Itno renvoie Emmanuel Nadjingar de la primature pour toujours.
Dans la foulée, on apprend que, la semaine dernière, Emmanuel Nadjingar avait suspendu son directeur de cabinet. Si la nouvelle est exacte, cette mesure avait-elle de rapport avec le renvoi des agents vers chez eux le lundi 14 janvier dernier?
Adieu, Emmanuel! Que tu nous manqueras! Bonne arrivée, Joseph! Nous attendons de voir tes courbettes! Combien de temps tiendras-tu? Mais, nous constatons qu'un Laoukoura remplace un Laoukoura!
Correspondant du blog de makaila à la primature