Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

Je me suis souvent posé la question de savoir pourquoi les jihadistes se voilent la face avant de tuer. Et-ce là aussi une des recommandations de la charia qu’ils appliquent? En les voyant à la télé au Mali ou partout ailleurs où ils opèrent, ils cachent leur visage dans des turbans ou des cagoules noires. Ils veulent voir, sans que personne ne dévoile leur visage. N’est-ce pas là un paradoxe du tueur qui aime tuer, mais qui a très peur de la mort ? Sinon, que craignent-ils ? Eux qui ne trouvent du plaisir que dans du sang versé, que ce sang soit celui de leurs adversaires ou celui de leurs coreligionnaires – car ils n’épargnent personnes – eux qui disent qu’ils n’ont peur de rien, devraient aller jusqu’au bout de leur logique et regarder leurs victimes droit dans les yeux pour leur infliger le pire des supplices et en tirer toute la satisfaction qu’eux seuls peuvent avoir. Eux qui défient les Etats, les institutions, et l’ordre établi, ont-ils vraiment besoin qu’on ne voit pas leur visage ? N’est-ce pas là une forme de lâcheté de leur part 

 

Valéry Tourdé