Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

POURQUOI LE TCHAD N'EST-IL PAS TRES PRESENT SUR LA SCENE INTERNATIONALE ? (Par Belemgoto Macaoura)

L'élection de Seybah Dagoma, d'origine tchadienne, comme députée dans une circonscription parisienne a longuement alimenté le débat dans le milieu de la diaspora tchadienne. Certains voient en cette élection, une représentation directe du Tchad dans l'hémicycle français. Dans leur imaginaire,c'est notre drapeau bleu-jaune-rouge qui flotte ainsi au-dessus du palais Brourbon. « Elle fait notre fierté », entend-on dire ça et là. Une association invite même tous les Tchadiens et les Africains de France à venir rendre hommage à cette illustre "Tchadienne" qui a gagné une place dans l'Assemblée Nationale française. D'autres vont plus loin et pensent que la présence d'une "Tchadienne" dans la nouvelle Assemblée nationale pourrait précipiter la chute de Déby. "Seybah Dagoma élue députée en France, Déby doit faire attention désormais", tel est le titre d'un article mis en ligne sur le site de Makaila Nguebla il y a quelques jours. "Seybah Dagoma élue députée en France ..." : cette phrase veut tout dire. Il faut sous-entendre par là "une Tchadienne élue députée en France au nom du Tchad et qui œuvrera dans l'intérêt du Tchad au sein de l'Assemblée nationale Française". Un commentateur a même dit qu'elle n'a pas choisi la nationalité française, bénéficiant SEULEMENT du droit du sol, DONC, elle est avant tout tchadienne et parlera au nom du Tchad dans l'hémicycle français.

 

A force de réfléchir, j'ai fini par comprendre ces compatriotes qui se réjouissent de l'élection d'une Française d'origine tchadienne comme députée. La raison est simple. Le Tchad souffre atrocement d'une représentation digne sur la scène internationale. Prenons le domaine du sport. Le football par exemple: il n'y a pratiquement plus de Tchadien en D1 en France depuis que N'Doram a rangé ses crampons, ni dans les autres championnats européens. Japhet N'Doram, qui a fait la fierté du Tchad dans les années 90 au FC Nantes, attend en vain son successeur en Ligue 1. En dehors de N'Doram, il faut remonter loin, pour retrouver un Tchadien en la personne de Toko Nambatingué qui a fait la gloire du Tchad au PSG. Même sur la scène africaine, le Tchad est toujours absent en phase finale de la CAN. On se fait éliminer toujours en phase préliminaire. Faut-il attendre le siècle prochain pour voir enfin, le Tchad en phase finale de la CAN ? Possible. Quand le Tchad aura peut-être les moyens d'organiser la compétition, il jouera en tant que pays organisateur. En attendant, on regarde les autres jouer. Dans le domaine du basket, le Tchad a pris part à la phase finale de la dernière coupe d'Afrique, mais il était le dernier de son groupe. Dans le domaine de l'athlétisme non plus, il ne faut pas s'attendre à voir de Tchadien sur le podium aux prochains JO de Londres. On parlera de Kényans, Somaliens, Marocains, Sénégalais, etc. Pas de Tchadien.

 

Dans le domaine du cinéma, nous avons au moins un Tchadien qui nous représente dignement : c'est Mahamat Saleh Haroun. Ses films sont tournés au Tchad. On peut y voir certains de ses amis, ou simples connaissances. On peut reconnaître le quartier où l'on a grandi. Son film "bye bye africa" a fait le tour du monde. Voilà une personne à qui il faut rendre un vibrant hommage. Il mène un combat pour le changement au Tchad et en Afrique, à travers ses films. Il œuvre vraiment pour son pays. On espère que l'Association tchado-française pensera à lui un jour et appellera les Tchadiens et les Africains de France à lui rendre un vibrant hommage à travers une cérémonie à la hauteur de son succès dans le milieu du cinéma mondial.

 

Voilà quelques exemples qui démontrent à suffisance, l'absence totale du Tchad, sur la scène internationale. Il faut donc comprendre certains de nos compatriotes qui sautent sur la moindre occasion pour se consoler : "tiens ! Celui-ci ou celle-là est d'origine tchadienne", même si la personne est élue députée en France, en tant que Française et non Tchadienne, elle fait la fierté de ces Tchadiens. Les Sénégalais par exemple verraient d'un autre oeil une Française d'origine Sénégalaise élue députée en France. En effet, le Sénégal a vu plus que ça à travers ses fils : dans l'histoire, il y a eu Blaise Diagne, le premier député Noir au palais Bourbon en 1914. Léopold Sédar Senghor a fait une entrée triomphale à l'Académie Française, Amadou Moctar Mbow à l'Unesco, le respectable Cheikh Anta Diop qui a contredit les Blancs avec de solides arguments sur l'histoire et la science. Abdou Diouf est Secrétaire Général de la Francophonie. Jacques Diouf est à la FAO, Pape Diouf a fait parler de lui à l'OM. Mouss Diouf, dans la série Lescaut, etc. Au vu de tout cela, un Sénégalais ne dirait jamais qu'une Française d'origine sénégalaise élue députée en France, fait la fierté du Sénégal. Rama Yade a brillé un temps sur la scène politique française, mais les Sénégalais n' en ont jamais affiché une quelconque fierté.

 

La roue de l'histoire tourne. Des Tchadiens sont installés au Canada, aux-Etats-unis, en France, etc. Leurs descendants occuperont un jour de haute fonctions dans ces pays, plus que le poste de députée de la République. Si jamais un Canadien d'origine Tchadienne devient le Premier Ministre du Canada, ou un Américain d'origine tchadienne devient président des Etats-Unis, je ne vois vraiment pas en quoi cela peut faire la fierté du Tchad. Si on raisonne ainsi, un Quebecquois Premier Ministre du Canada, ferait la fierté des Français, puisque les Quebecquois sont d'origine française. Plus près de nous, Sarkozy n'a jamais fait la fierté des Hongrois.

 

Alors pourquoi l'enthousiasme des Tchadiens quand ils voient une personne d'origine tchadienne élue députée en France ? La réponse est toute bête, je l'ai dit là-dessus : c'est parce que le Tchad souffre d'une représentativité sur la scène internationale, donc on saute sur la moindre occasion pour dire aux autres ressortissants : "voyez-vous ? Nous, Tchadiens aussi, sommes là".  La pauvreté s'est installée également dans nos pensées. Mario Balotelli, le footballeu italien qui a éliminé les Allemands hier en demi finale, ferait la fierté des Tchadiens s'il était d'origine tchadienne. Malheureusement il est d'origine ghanaéenne.

 

Quant à savoir, pourquoi le Tchad est pauvre en représentant sur la scène internationale, dans presque tous les domaines, je n'ai pas trouvé des éléments de réponse.

 

Ah ! J'allais l'oublier ! Il y a un domaine dans lequel le Tchad excelle, et fait parler de lui à travers le monde : la guerre ! Les Tchadiens ont la réputation d'être de valeureux guerriers. D'ailleurs, n'entend-on pas dire qu'on va faire appel aux Tchadiens pour aller reconquérir le nord du Mali tombé aux mains des rebelles ?

 

Ce n'est là qu'une simple opinion que je tenais à partager avec les lecteurs du blog de Mak.

 

Salut à toutes et à tous !

 

BELEMGOTO MACAOURA