Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

images-copie-40.jpeg

La première visite du Président François Hollande en Afrique doit être porteuse d'un sens et d'une symbolique. Son lieu ne peut donc être choisi à la légère. Ce qui signifie qu’il faut à tout prix choisir un pays qui fait figure d’exemple en matière de démocratie et de bonne gouvernance. Le choix du Ghana par le Président Barack Obama pour son premier voyage en Afrique subsaharienne répondait à cette double exigence.      
 
Aussi, je suis persuadé que si le Président François Hollande se rendait au sommet de la Francophonie en RDC pour son premier déplacement en terre africaine, ça sera à coup sûr une symbolique à contretemps et à contre-courant. Surtout si c’est pour y délivrer un discours fondateur sur sa politique à l’égard du continent africain, de surcroit, autant ne pas choisir ce pays profondément gangrené par la corruption et qui bafoue les règles élémentaires de la dignité humaine et les droits humains.
 
Sur cette question cruciale de la démocratie et du respect des règles élémentaires de la dignité humaine et des droits humains, l’Elysée devrait, me semble-t-il, avoir la même exigence de fermeté envers la RDC que celle qui a été adoptée récemment envers de l’Ukraine en renonçant à se rendre aux matchs de la coupe d’Europe de football au regard de la préoccupation de la France du respect des valeurs de la démocratie et du respect des règles élémentaires de la dignité humaine et des droits humainset notamment à la lumière de la situation de Mme Timochenko.
 
Bienvenu MABILEMONO

S.G du Mouvement pour l’Unité et le Développement du Congo – M.U.D.C.