Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Cher  Makaila,


Je te remercie tout d’abord pour ton engagement à servir ton pays en dénonçant les abus de toutes sortes que le gouvernement est amené à faire. C’est une noble destinée. Je tiens tout simplement à attirer ton attention sur les dérapages dont tu es victimes par personnes interposées.


En fait, des gens profitent d’une certaine « liberté » que tu leur offre pour s’attaquer aux gens dont ils ont la frousse de les affronter en face à face. Cette couardise les pousse à se cacher sous des pseudonymes afin de s’en prendre à leurs adversaires jusqu’à dans leurs vies privées.


Le dernier exemple en date est sans doute l’acharnement contre Me Jean Bernard Padaré, l’avocat émérite, ancien défenseur de tous les opprimés du régime, adulé par toute l’opposition nationale. Depuis qu’il a rejoint le giron présidentiel, il est voué aux gémonies par ces mêmes gens qui lui tressaient des lauriers, il n’y a pas longtemps.


Cet acharnement contre un citoyen tchadien fut-il membre du gouvernement est inadmissible. Il est de bon ton de s’attaquer à un ministre pour ses actes mais il est malsain voir indécent de s’en prendre à un homme et à sa famille pour des raisons politiques.


Tout N’Djaména sait que derrière ses écrits se cachent un certain Saleh Kebzabo qui a pris peur de se retrouver derrière les barreaux pour toutes les méchancetés qu’il avait commises. Souvenez-vous de la sortie de Yorongar dans le journal « La Voix » lorsqu’il dénonçait les bassesses de Kebzabo et ses coups bas contre sa personne ? Souvenez-vous des mallettes qui ont transité entre le palais présidentiel et le domicile de Kebzabo qui lui ont permis d’acheter tout le carré où se trouve sa résidence de Paris-Congo.


Toi-même qui prétends être en partie du Guéra, as-tu oublié que lorsque Kebzabo a été nommé ministre de l’Agriculture, après son coup d’Etat contre Yorongar, il a mis tous les cadres Hadjaraï à la porte du projet Fida et il les a remplacés par des Moundangs ? Rapproches toi des Abdoulaye Sabre Goudar (Comptable), Habib Saleh Kaffine (Daf) et leur chef de projet.


Franchement je m’étonne que vous faites passer Saleh kebzabo et ses acolytes comme les Mahamat Wanon pour des saints alors que ce sont les incarnations du diable. Ne connaissant pas encore la réalité sur le comportement intrinsèque de Padaré, je peux tout de même affirmer qu’en la matière, Saleh Kebzabo ne peut en aucune façon, faire la morale à ce type.


Savez-vous que le Wanon dont il est question ici est l’ancien PCA du Journal La Voix qui n’hésitait pas un seul instant à se faire payer mensuellement 500.000 Fcfa alors que le Conseil d’administration ne le lui a pas autorisé ? Savez-vous que cet éphémère magistrat a été repêché à l’école de la Magistrature de Lomé par l’indulgence du Jury ? Savez-vous qu’il a passé dix ans à l’université de N’Djaména avant d’obtenir sa licence ? Savez-vous qu’il a été radié par le Conseil Supérieur de la Magistrature une année après son intégration et son affection à sarh comme substitut du procureur, pour avoir libéré le meurtrier du Yéménite, un certain Teguen ? Savez-vous qu’après avoir transité par la compagnie Coopgard il a été recruté par la BCC et il a été viré de là-bas au bout d’une année pour corruption et abus de confiance ? Il extorquait indument des pourcentages auprès de tous les demandeurs de crédits. Savez-vous que la banque a suspendu les poursuites contre lui suite à l’intervention personnelle de Padaré qui était alors l’avocat-conseil de la BCC ?


Monsieur Makaila, pourquoi vous vous laissez entrainer dans une histoire sordide entre anciens alliés ? Les gens qui utilisent actuellement votre blog contre Padaré ne sont rien d’autre que des aigris. Un type comme Honoré Moundou Gong-ya, pantin de Saleh Kebzabo sont les vrais fossoyeurs de la communauté Moundang. Ils sont dérangés par le déploiement tout azimut de Padaré dans la Région qu’ils ont affamé avec leur mentor. C’est lui qui dirige la SIT, une société appartenant à Kebzabo et qui soustraite tous les marchés d’électrification de Léré avec le résultat qu’on lui connait. Et c’est cette même société qui a accompagné ATRES dans le marché de plus d’un milliard pour le Château d’eau de Léré qui n’a jamais fonctionné.


Chers internautes, que peux dire une certaine Jeanne Kebzabo, connue de tous pour sa légèreté et son goût du luxe et de l’argent facile qui l’a pousse à faire tout (c’est indécent d’énumérer tout cela ici) pour réussir à extorquer des marchés à gauche et à droite. N’est-ce pas cette diablesse qui est la muse de toute la bande à Kebzabo ? De grâce, laissons nous tranquille avec ces saletés et occupons nous des choses sérieuse pour faire avancer notre pays.
Mais en réalité, pourquoi Saleh Kebzabo a-t-il si peur de se retrouver en face des juges ? Craint-il quelque chose ou quelqu’un ? Comment un habitué des complots peut-il craindre un complot, s’il en existe un ? Ou bien il est atteint du syndrome du coureur de jupon qui est le plus jaloux ?


En tout état de cause, mon cher Makaila, l’acharnement contre un homme le fortifie. Aujourd’hui, nous pensons sincèrement qu’il y a vraiment des choses plus intéressantes à faire que de perdre son temps dans les affaires Moundango-Moundang de Matta-Léré. En plus, tous les gens qui pensaient que Padaré change de nature du moment où des obscures individus ont déclaré qu’il n’est plus Moundang seraient bien embarrassés actuellement du moment où la Mairie de Léré est entre les mains du Mouvement Patriotique du Salut conduit par un certain… Jean Bernard Padaré. L’arroseur arrosé ?


Mahamat Saleh Idriss
A N’Djaména Tchad