Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Ne balançons pas dans tous les sens, notre combat s’inscrit fermement dans des actions concrètes et destiner à libérer le peuple tchadien d’une prise d’otage qui perdure.

Pour dissocier, l’engagement patriotique de l’ambition individuelle et politique, Il est bon de rappeler que, Itno, Nouri, Erdimi, MN ect… ne sont que les fruits du hasard d’une ère que nous estimons terminée !

Vu la visite officieuse en France  de leur premier administrateur colonial au Tchad, en l’occurrence le criminel et le tortionnaire  Idriss Deby Itno, entendu les commentaires faits autour de cette visite ou pèlerinage  de procédure, lu les articles des quelques rarissime défenseurs de droit de l’homme lorsqu’il s’agit véritablement du Tchad et après avoir fait le tour des tribunes qu’occupent les  différents organes de la résistance tchadienne, je suis pétrifié et consterné par l’incompréhension et l’indignation du peuple tchadien face aux  grands enjeux qui le concerne directement et qui en vont de son devenir et de devenir de ses enfants.

Cette nouvelle politique conciliée et mise en ligne par le nouvel ordre colonial et destinée à  nous détourner de nos logiques révolutionnaires qui nourrissent notre espoir pour un Tchad fort et uni, semble distraire plus d’un tchadien.

En effet, surtout ne nous réjouissons pas, lorsqu’on entend le même Idriss Deby intox, d’ailleurs en état d’ébriété, parle sur un ton qui semble ou qui parait masculin pour certain et dans certaine mesure conditionner par un autre outil expansif que nous connaissons.

Ce criminel, ce tortionnaire qui confisque notre survie depuis plusieurs années, semble s’habituer à cet escalier un peu baroque d’où seuls les utilisateurs très rusés ne se perdent, et que l’on nommer (cet escalier) arme de couper court aux prétentions et aux entreprises objectives auxquelles nous croyons avec une fermeté vitale et illimitée.

 

Pourquoi la France a accueilli  le premier de ses administrateurs colonial  au Tchad?

Pourquoi les défenseurs des droits humains n’ont été jusqu’au bout de leur contestation ?

Pourquoi la France continue de maintenir Idriss Deby au pouvoir malgré l’intensité des tentatives d’émancipation des  tchadiens et tchadiennes qui subissent animosité et barbaries depuis plusieurs décennies ?

Mes chers compatriotes, tchadiens, tchadiennes, si nous continuons de nous poser ces genres des questions, nous continuons  droit à l’abattoir et risquons de nous égarer et demeurer à la cote de la plaque.

Si nous continuons de sillonner et bavarder assez longtemps pour parvenir, un jour à trouver des bonnes réponses à toutes ces questions que l’on a n’à cessé de nous poser, notre logiciel de révolte populaire sera atteint par un virus encore très dangereux.

J’estime, que la réponse que nous devons apporter à la seule question qui se pose d’elle-même, ce n’est pas comment sommes nous arrivés  à une période pareille dans notre vie, mais comment nous sortir et sortir notre pays de cette prise d’otage qui ne cesse de confisquer, nos valeurs, nos libertés, nos dignités, nos espoirs et nos espérances, alors que nous nous croyons conscients et déterminés  à en découdre avec cette vacance de colonie quelque soit les prix a payer.

 Cependant, Croyants en Dieu, Croyants en à la paix dans notre nation, tchadiens, tchadiennes, croyons au changement, croyons fermement  au changement de notre pays, et pour le reste soyons capable  matériellement tout en continuant d’être animés que par le progrès du Tchad.

Dorénavant, le peuple tchadien est mis face à un défi universellement historique et héroïque,  et est appelé à  démontrer que cette vacance coloniale du proxénétisme politique initiée par la France au Tchad et maintenu par   certains de leurs  prostitués politique coloniaux, est terminé. C’est vraiment terminé, et à compter de la date de notre volonté du peuple à prendre conscience et s’engager patriotiquement sur la marche et dans les actions que nous allons bientôt publier. Donc, pour y parvenir, tous les moyens sont utiles et permis, car ceci est un appel qui s’inscrit dans la durée et qui dépasse le trottoir du simple résistant. Pour entreprendre avec le Cercle, le courage et le patriotisme sont  les recommandations du  menu. Lorsque la maison brule, nous nous n’attardons pas à dissocier le pompier engagé du pompier volontaire, à l’exception du pompier pyromane.

Admettre  et appliquer conventionnellement toutes les règles de la  logique populaire qui feront de nous, un seul et indivisible peuple, dans un Tchad véritablement  souverain, c’est faire un  premier pas, sur le chemin qui nous mènera tous ensemble vers un horizon où  sera battu un seul et libre Tchad pour un peuple tchadien.

Ces lignes sont écrites et publiées par un Cercle des patriotes Tchadiens présent un peu partout dans tous les recoins de notre société.

Pour  mieux s’informer et s’inscrire dans le Cercle, merci de contacter notre cellule de crise :

tchadien09@yahoo.fr