Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Police du Tchad, devenue une affaire personnelle pour les KREDA

 
Quelle honte
Quelle gâchis
Quelle catastrophe
L'une des institutions les plus nobles du monde est entrain s'être travestie au Tchad.
 
Si on sait déja que c'est au Tchad et au Tchad seulement qu'il y a des Policiers analphabètes, les choses se sont empirées avec l'arrivée )à la tête de ce corps, de Monsieur BACHAR ALI SOULEIMAN, promu Général de Police après un mois des fonctions sans n'avoir jamais été gardien de la paix (il n ya cela qu'au Tchad).
Avoir été à l'ENAM ne donne pas droit à un grade supérieur dans les armées ou la police.
A quoi servent les concours ?
A quoi servent les écoles de Police ?
A quoi sert le modernisme ?
A quoi servent les hommes qui refléchissent pour moderniser la police ?
Aujourd'hui, la cour de la direction générale de police nationale est pleine de grades attribués par népotisme, tribalisme et autre clientélisme.
Aujourd'hui au Tchad, vous pouvez sortir de nulle part et être promu général de Police, commissaire ou officier.
Il suffit que vous soyez KREDA, proche du régime ou parent à un cadre du ministère de la sécurité publique ou de l'administration du territoire.  
Décidement où va le Tchad ?
Au 21ème siécle, des policiers analphabètes, des grades à la hate, des responsabilités sans compétence.
Tout se passe au vu et au su de IDRISS DEBY, Emmanuel NADINGAR, MAHAMAT SALEH ANNADIF.
Les bonnes choses se gâtent partout.
 
 
HABIB SOULEIMAN IGUEHMIR
 
Habib Souleyman" <souley_habib@yahoo.fr