Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

idrissdeby.jpg
Le dictateur en sursis, ton jour viendra!

Depuis l’année 2001, un spectre hante le régime du MPS, celui de la protestation et les murmures de ses fondateurs. Deby trouva une solution précaire, qu’il croit pérenne, celui de les éliminer. Il a commencé par Abbass Koty, Djibrine Dassert, Maldoum Bada Abbass pour ne citer que ceux là.

Un jour, le désert sera couvert des fleurs et Deby n’aura pas l’opportuniste de le contempler au même titre que les citoyens tchadiens. Il sera out-sider. C’est dommage pour lui, ce jour est proche.

Un antidote a la myopie politique est la, il faut se servir a temps, avant que cela ne vous sera imposer ou prescrit comme dernier traitement, la voie réelle de la démocratie.
Car, la dictature est une maladie sociale grave mais curable bien évidemment.
Par cette occasion, nous demandons à l’opposition politique interne de devenir un RESISTANT au lieu d’OPPOSANT à la dictature. Il faut de la résistance civile, excluant toute compromission avec le régime.
 La revanche du peuple tchadien, vous avez prôné l’éducation de la peur, la faute de la tradition, et quand une personne parle, vous dite, je vais te couper la langue.
Vivre sous la dictature, c’est surveiller, réprimer et humilier et après…..nous vous dédions ce poème Monsieur le Président de la République.
« O! Tyran oppresseur…
Ami de la nuit, ennemi de la vie
Tu t’es moqué d’un peuple impuissant
Ta main est teinte de son sang
Tu abimes la magie de l’univers
Et tu sèmes les épines du malheur dans ses éminences
 
Doucement! Que ne te trompent pas le printemps, la clarté de l’air et la lumière du jour
Dans l’horizon vaste, il y a l’horreur de la nuit
Le grondement du tonnerre et les rafales du vent
Attention! Sous la cendre, il y a des flammes
 
Celui qui plante les épines récolte les blessures
Regarde là-bas ou tu as moissonné
Les fleurs de l’espoir
Le torrent du sang va t’arracher
Et l’orage brulant va te dévorer. »
Abou Elkacem Chebbi Ela Toghat Al Alaam (aux tyrans du monde)
Le combattant résistant, Sabour Da-yime Abbadane