Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Les ex- Travailleurs (4013 âmes )du projet pétrole des bassins de Doba sont en grève de faim dépuis quelques jours à la bourse du travail à Ndjamena pour réclamer certains de leurs droits restés non réglés à  nos jours.Pour mémoire , ces courageux fils du Tchad qui ont bravé les intempéries de tous ordres de 2000-2003( car je les ai vus rentrer des chantiers de komé/ Bolobo , Miandoum ... quelques fois vers 22h /23h compte de mauvais états des routes entretemps) , période de la construction de ce gigantesque projet qui fait aujourdhui notre fierté à nous tous , mais qui malheureusement n'ont reçu une considération  ni du coté du gouvernement , moins encore de leur Ex- employeur ( TCC) qui tous leur doivent beaucoup. En effet ces derniers ( ex- TCC) devraient bénéficier de certains avantages tels le programme de réinsertion sociale , une fois la phase de construction terminée. Ce programme a été signé NOIR SUR BLANC et par TCC et par  le gouvernement tchadien. De 2003- 2013 , date marquant la fin de construction à nos jours , aucune des parties ( TCC & Gouvernement Tchadien) n'a fait cas de ce volet social. A chaque revendication , on y oppose la force ou , au mieux des promesses sans lendemain.
En 2006 , ces ex- TCC ont pu obtenir le payment de leurs heures supplémentaires après un long et interminable procès , mais partiellement à 50% . D'autres actions intentées en justice concernant plusieurs autres droits bouffés tels les primes de fin de chantier , de contribution aux bénéfices de l'entreprise , etc sont restées pendantes à la justice. Le comble du malheur est atteint lorsque ces ex -TCC ont eu encore la promesse de l'octroi de micro- crédit dont les dossiers souffrent depuis plus d'un an , on ne sait entre les mains de quel diable!
Un a feuilleton fini , un autre s'ouvre. En début de l'année en cours , toujours après d,autres luttes , une note officielle signée des services de l'actuelle primature ( dont nous détenons copie ) instruisant le Ministre en charge des affaires foncières de procéder à l'attribution des terrains à Ndjamena , Moundou , Doba , Bébédjia , Sarh , Abéché... en compensation de certains des droits desdits ex -TCC reste toujours lettre morte. Face à toutes ces manoeuvres dilatoires , ces ex- TCC excédés , ont décidé d'entamer une grève de faim à Ndjamena , laquelle grève risque d'être suivie par ceux des provinces dans les jours à venir. Plus de 50% de ces ex- TCC sont soit morts de maladies liées à la réalisation de ce projet ou soit invalides. Les veuves et les orphelins sont abandonnés à leur triste sort. De grace , que la raison soit entendue et que les coeurs parlent , car ce ne sont que des revendications sociales sommes toutes légitimes. A Dieu ce qui est à Dieu et à César ce qui est à César! 4013 âmes n'est pas égal à 4013 bêtes de somme. Que Dieu entende les cris de détresses de ces veuves et orphelins.
 
B Mbeuhonbé.