Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

                                                                         Pays-Bas: l’affaire Habré devant la CIJ à La Haye
article_CIJ.jpg
La Cour internationale de justice (CIJ) examine à partir de ce lundi 12 mars une requête de la Belgique face au Sénégal, au sujet de l’ancien président tchadien Hissène Habré, réfugié à Dakar depuis qu’il a été chassé du pouvoir à Ndjaména en 1990. Bruxelles souhaite que la Cour ordonne au Sénégal de poursuivre Hissène Habré ou à défaut, de l’extrader pour qu’il soit jugé par la justice belge.
Au programme : six audiences de trois heures chacune à la Cour internationale de justice à La Haye. D’ici au 21 mars, ces audiences permettront à Bruxelles et Dakar de présenter à tour de rôle leurs arguments, via leurs avocats respectifs. C’est la Belgique qui il y a trois ans, a saisi la CIJ de son différend avec le Sénégal au sujet d’Hissène Habré.$
La justice belge a ouvert il y a 12 ans une procédure contre l’ancien président tchadien suite à des plaintes déposées par des victimes qui l’accusent de crimes contre l’humanité, crimes de guerre et torture. Depuis, Bruxelles a demandé à plusieurs reprises à Dakar de lui confier Hissène Habré pour qu’il puisse être jugé en Belgique, si le Sénégal ne s’en chargeait pas lui-même. En 2006, Dakar avait accepté d’organiser un procès. Mais finalement, cela n’a jamais été fait.
Aujourd’hui, la Belgique accuse donc le Sénégal de violer l’obligation générale de réprimer les crimes de droit international humanitaire. Elle espère un arrêt de la CIJ obligeant Dakar à livrer l’ex-président tchadien à la Belgique. Un espoir que partagent les victimes. En Belgique, tout est prêt pour un procès d’Hissène Habré, disent-elles. Il ne manque plus que l’intéressé.
Source site RFI