Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

malideby

 

Bien que je sois presque toujours opposé à la politique que mène Idriss Déby au Tchad, j'ai salué sa décision d'envoyer l'armée tchadienne au Mali. Même si l'on peut affirmer que notre président a profité de cette occasion pour se refaire une peau neuve sur la scène internationale, on peut également dire qu'il a saisi le bon moment pour abattre sa nouvelle carte. Tous les présidents Africains devraient suivre l'exemple de Déby. Il faut dire que les Africains ont été très nuls dans la gestion de la crise au Mali. Ils avaient programmé de déployer les troupes à partir de ... septembre 2013 pour chasser les Jihadistes du nord Mali. Mais... Quand une maison voisine brûle, peut-on se permettre de se fixer une date pour aller éteindre le feu, surtout quand on sait que l'incendie va de se propager dans sa propre maison ? Les jihadistes du Mali, puissamment armés, menaçaient en effet toute l'Afrique Noire à partir du Mali. Mais les Africains dormaient jusqu'à ce que le président Dioucounda Traoré décide de faire appel à la France pour venir déguerpir les fous de Dieu des grandes villes du nord Mali.

Venons-en au cas de l'intervention de l'armée française et de l'armée tchadienne. Il y a inégalité de traitement sur la contribution de ces deux armées. Même si l'armée française, avec son aviation, a fait fuir l'ennemi, il n'en demeure pas moins, que l'armée tchadienne aussi a du mérite, surtout que nos frères sont en train de laisser leur vie en terre malienne. En tant que Tchadien, je suis un peu choqué, ne serait-ce que sur l'attitude des Maliens à l'égard des soldats Français et Tchadiens. On montre sur les chaînes de télévision, des Maliens en liesse, remerciant de tout coeur la France d'être intervenue. Le drapeau français est hissé à côté du drapeau malien dans tous les coins de rue dans presque tous les coins et recoins du Mali. Mais, force est de reconnaître que le Tchad a fourni le plus gros contingent dans toute l'Afrique Noire, alors que notre pays ne partage pas de frontière avec le Mali. Mais on constate le peu d'empressement qu'ont les Maliens à dire seulement : Merci au Tchad, comme ils se sont empressés à le faire vis-à-vis de la France. J'aimerais bien aussi voir le drapeau tchadien en train de flotter à côté du drapeau malien à Bamako. Mais non. On n'entend aucun Malien sur la participation du Tchad, alors que les Tchadiens sont en train de mourir pour le Mali. On entend à la radio et à la télévision que ce sont les Tchadiens qui font face au jihadistes en lieu et place des Maliens qui devraient être à l'avant-garde du combat. C'est ce que je trouve anormal. On dit que les Tchadiens sont aguerris, rompus au combat, mais les Maliens défendent leur pays, et le sentiment patriotique devrait les pousser à dépasser voire surpasser les soldats Tchadiens sur la ligne de front. Je trouve anormal que des Tchadiens tombent à la place des Maliens, surtout que les Maliens n'expriment aucune reconnaissance à l'égard de notre pays. On n'a pas encore montré à la télévision les Maliens  en train de remercier le Tchad. Sur le net, on peut tout au plus lire que le président Dioncounda Traoré a remercié Idriss Déby. Non ! Je dis non ! Il est anormal que des Tchadiens meurent à la place des Maliens au Mali. L'armée malienne existe. Elle doit défendre son territoire avec l'appui des Tchadiens et non l'inverse. En clair, Je ne peux pas concevoir que les Tchadiens défendent le Mali avec l'appui des Maliens. C'est simplement aberrant.


BELEMGOTO MACAOURA