Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

YASSIN.jpg

Expuslé de son hôtel depuis jeudi dernier, Yassine Ferchichi a trouvé réfuge ici en face du Ministère des affaires étrangères du Sénégal !

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
26-05-2010

 

Le Tunisien Yassine Ferchichi demande l’aide du Sénégal et de la France  

 

Par Mamadou DIALLO

Yassine Ferchichi était hier l’invité surprise du panel organisé par le comité de pilotage pour le jugement équitable de Hissène Habré. Ce Tunisien, arrêté et jugé pour terrorisme en 2005 en France et expulsé vers Dakar, est venu, lui aussi, plaider pour sa cause. Il a été, dit-il, expulsé depuis jeudi dernier de son hôtel, faute de moyens. En effet, le gouvernement du Sénégal qui avait accepté de loger M. Ferchichi dans cet hôtel ne serait pas passé à la caisse.

 

Aujourd’hui, le «terroriste» dort à la belle étoile, devant le ministère des Affaires étrangères. Ainsi, il attire l’attention des autorités sénégalaises et françaises sur son cas. «Je suis fatigué d’être pointé du doigt. Je ne suis pas un terroriste et je ne le serai jamais. La France m’a expulsé au Sénégal sans aucune garantie. Depuis jeudi dernier, je dors dans le jardin de la Place de l’Indépendance, parce que l’Etat du Sénégal n’a pas respecté son engagement qui consistait à me prendre en charge. Mon combat c’est d’avoir un droit comme un être humain», plaide Yassine Ferchichi.


L’Organisation nationale de défense des droits de l’homme (Ondh), par la voix de son président Me Assane Dioma Ndiaye se dit indignée par la situation de Ferchichi. «En quoi la vie de Clotilde Reiss a plus de valeur que celle de Ferchichi ? Pourquoi les autorités françaises et sénégalaises laissent Ferchichi dans cette situation de précarité ? Aujourd’hui, Yassine Ferchichi est réduit à une vie bestiale, il vit dans la rue avec une insécurité totale. Les autorités françaises et sénégalaises porteront dans leur conscience la mort prochaine et programmée de Yassine Ferchichi», soutient Me Ndiaye.

Yassine Ferchichi est arrivé dans la capitale sénégalaise le 24 décembre 2009 à l’issue de son incarcération en France où il est frappé d’une interdiction définitive du territoire français. Après avoir été en «observation administrative» dans un commissariat de Police de Dakar, il est libre de tout mouvement depuis le 29 décembre 2009. Il avait été arrêté à Paris, en 2005, et condamné en 2008 à 6 ans et demi d’emprisonnement pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, peine assortie d’une interdiction définitive du territoire français.


Il a été expulsé vers le Sénégal, parce que ses avocats et diverses associations des droits de l’homme ont estimé qu’il courait le risque d’être torturé, s’il mettait les pieds en Tunisie. En 2004, Yassine Ferchichi qui avait été a deux reprises condamné par contumace, sur la base de la Loi antiterroriste à 32 ans de prison, avait déjà fait l’objet d’une arrestation suivie de torture par la Police politique tunisienne, indique-t-on.

madiallo@lequotidien.sn