Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Pour avoir abordé cette importante question de l’utilisation des ressources issues de l’exploitation du pétrole, l’évêque de la ville de Doba a été déclaré persona non grata au Tchad. Le pouvoir en place à N’Djaména lui reproche d’avoir outrepassé sa mission de religieux et de s’être immiscé dans la politique.

Dans notre pays, depuis 22 ans, les musulmans sont muselés et les quelques rares qui ont osé se prononcer sur des questions relative à la gestion de notre cité sont systématiquement emprisonnés ou contraints à l’exil. Le comité islamique étant dirigé par un militant du MPS et inféodé au pouvoir, rien de sérieux ne peut émaner de cette instance créée pour divertir les musulmans.

Aujourdhui comme dans le passé, les chrétiens ont osé  lever leur petit doigt et dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas : l’argent du pétrole n’est pas utilisé pour améliorer le quotidien des citoyens tchadiens qui, dans leur majorité, vivent dans la pauvreté.

Alors, où es passé l’argent du pétrole ? à quoi a-t-il servi ? à qui a-t-il profité ?

Les ressources pétrolières sont parties dans les poches du chef de l’état, de sa famille et de son clan d’abord. Ensuite, dans les poches de ceux qui servent le pouvoir.

Ces ressources sont thésaurisées en grande partie dans les nouvelles villas  et grands immeubles fraichement construits dans les quartiers farcha, diguel goudji, moursal, amtoukougne et dembé. Le reste de cet argent a pris le chemin de l’étranger ( achat des appartements, des villas et autres propriétés) toujours au profit des mêmes individus.

Tenez ! voici les noms des bénéficiaires et le catalogue de leurs patrimoine

Idriss deby : un appartement à Paris, un duplex à Nice et des villas à Tunis ; hinda deby : un appartement à Paris, un autre à Dubaï et une villa en Egypte ; Tom erdimi : un appartement à Huston ; dadi hassan (ancien trésorier) : un appartement dans la banlieue du Caire ; adoum younousmi : un appartement à paris, une villa à Dakar, trois villas à Niamey et des intérêts au Niger ; ahmat bachir : un appartement au Caire ; nagoum yamassoum : un appartement à Bordeaux ; yokabdjim mandigui : un appartement à Paris ; elise loum : une villa à Yaoundé ; carmel sou IV : son patrimoine à N’djaména sont établis au nom de sa fille et dispose d’une villa à Yaoundé ; haroun kabadi : un appartement aux USA et un autre à Paris ; guelpina ceubah : un hôtel ( guest house) à N’djaména, trois villas à Lomé et une villa à Dakar ; mahmout hissene : un appartement à Paris et un autre à Tours ; mangaral banté : un appartement à Paris ; aziza baroud : un appartement à Paris et une villa au Maroc ; mahmoud (ancien trésorier) : une villa à Yaoundé, une villa à Douala, deux autres à Maroua et Garoua ; issa batil (ancien trésorier): un appartement à Paris ; jean bernard padaré : un appartement à Paris et une villa à Kigali ; saleh kebzabo : une villa à Yaoundé et une autre à Bamako ; kassiré koumakoye : un appartement à Paris ; lol mahamat choua : deux appartements dans le 16ième arrondissement de Paris ; emmanuel nadingar : une villa à Brazzaville ; mahamat zene bada : une villa au Caire ; mahamat saleh douga : un appartement à Tours ; chritian diguimbaye : une villa à Abidjan ;  senoussi cherif alias senoussi Taïwan : un appartement à Nice, une villa à Dakar et une trentaine de concessions à N’djaména ; mahamat saleh adoum djerou : un appartement à Paris ; abdraman moussa : deux appartements à Paris ; gatta goulou : un appartement à Paris, une villa à Yaoundé et deux petits hôtels à N’djaména ; ahmat hassaballah soubiane : un appartement à Washington ; le representant de TOTCO (grand frère de hinda deby) : un appartement aux USA ; jonas taïgué : une villa à Metz ; idriss dokoni : un appartement dans la banlieue de Paris.

Il est à préciser que toutes ces personnes ont au moins un compte à l’étranger.

Cette liste demande à être complétée. Aussi, votre contribution est-elle la bienvenue.

CONSCIENCE DU TCHAD