Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Massoud.jpg

Feu Massoud Dressa

 

De notre vivant nous nous ressemblons tous un peu , mais la différence se dessine entre les êtres humains dans les moments difficiles .


Nous avons assisté à la disparition précoce et tragique du général Massoud DRESSA AMMARI , survenu le 30 octobre 2008 à Ndjamena . Voilà 2 ans qu’il nous a quitté c’est dur et très difficile on est encore sous le choc , c’était un homme de cœur , la grandeur d’âme , la générosité et sa bravoure jamais contestée. Le défunt était un militaire de carrière qui a servit son pays avec loyauté et abnégation.
Né vers 1955 à Arada, entré en service en 1977.
Vers 1978 : commandant d’escadron blindé .
Vers 1979 : commandant des opérations à Ndjamena .
Vers 1980 : commandant de compagnie à Goré .
Vers 1982 com/escadron général du conseil démocratique et révolutionnaire ( CDR).
Vers 1986 : Chef d’état major GUNT ( gouvernement d’union nationale de transition ).
Vers 1989 : Chef d’état major 2 adjoint ,force armée nationale tchadienne. ( FANT).
Vers 1991-92 : com/ RM à Mongo.
Vers 1993 : com/ RM à Faya .
Vers 1995 : com/RM à Moundou .
Vers 1998 : com/ RM à Sarh
Vers 1996 : Chef d’état major 1 et 2 adjoint .
Vers 2005-2007 : Chef d‘t ajor de l’armée de terre.
Ni la souffrance atroce ni la mort n’ont entamé votre foi. Vous manquez à vos innombrables amis , mais vous resterez irremplaçable pour vos proches et votre famille , c’est à elle que va toute notre pensée et nos larmes sèches car vous n’aimez pas le deuil et la tristesse et aussi en tant que croyant vous avez été toujours conscient de l’aspect éphémère de la vie . Etant malade sur le lit de l’hôpital et c’est aux autres que vous vous inquiétez , vous étiez prêt à souffrir et d’accepter l’inconvénient pour ne pas traumatiser votre famille. Et vous dites toujours « Ahmadou lillah »
Nous rendons hommage à votre épouse mère de vos enfants , le cœur meurtri mais dans une grande dignité .
Nous ne t’oublierons pas ni au sein de la famille ni dans ce pays que vous avez tant donné . De là où ou vous êtes vous aimerez juste savoir comment va votre famille ?
Pour cette question vous serez déçu mon général beaucoup ont déjà oublié que vous avez existé . Nous pensons que le pays n’oubliera pas les services que vous avez rendu au prix de votre vie.
« Nous sommes à Dieu et c’est à lui que nous revenons »
Que votre âme repose en paix mon général!


Hassabalkarim ABBAS ABDALLAH