Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

sante.JPG
Monsieur le Ministre de la santé,

    Soyez rassurer ou éprouver que vous n'êtes pas imprégné des réalités indignes de votre pays et de votre ministere. Il se passe des choses indécentes dans votre ministere où vos techniciens ont la fâcheuse habitude de mettre des bois dans les roues de jeunes médecins désireux de se spécialiser au plus vite.
     Au nom d'une règle non écrite et promue par vos techniciens de votre ministere, il est courant de transformer le salaire d'un médecin en bourse pour pouvoir faire sa spécialiser. Les bourses sont octroyées selon un système de népotisme, de clivage ethnique selon les vieux des responsables chargés de dispatcher ces bourses. Parfois les bourses sont vendues aux plus offrants.
    D'autres bourses sont octroyées aux enfants de chargés des bourses comme actuellement concernant les Cours à distance d'épidémiologie, financés par la Suisse, remis sous la table à l'enfant et au cousin de l'ex-chargé de la formation. Même le concours a été occulté jusqu'au dernier jour pour faciliter l'admission népotique de ces deux cancres parents. Sur trois bourses offertes par la Suisse, l'enfant et le neveu du responsable des bourses sont admis sans coup férir et surement avec des méthodes louches dignes d'une jungle.
   
    C'est une bêtise et une entrave à la spécialisation des médecins alors que la majorité de spécialités médicales manquent cruellement des médecins formés et capables de diriger les centres hospitaliers et de prendre en charge les tchadiens devenus les patients des hôpitaux étrangers. Cette situation honteuse est devenue une chose normale et pérenne.
Vous, M. Le Ministre Nahor Ngawara Noël, vous êtes un bon clinicien qui fut au service de la France. Ensuite vous 
        vous êtes habillé de la toge de la rébellion avant de rallier pour être propulsé Ministre de la santé mais hélas vous n'êtes qu'apparemment un truand contre le développement du système de santé au Tchad. En dépit de votre semblant de bon comportement devant le PR qui vous convoque chaque 24 du mois pour s'enquérir des indicateurs de santé, vous continuer dans les conneries du passé et je ne saurai vous dire comment vous obtiendrez des résultats tangibles et concrets avec votre fuite en avant.
Par ailleurs les médecins généralistes tchadiens gagnent 310 euros par mois. Ce qui est un salaire de catéchisme qui ne les mets pas à l'abri des tentations et de corruption. Dans 99% de régions visitées par l'Operation Cobra, les Médecins Chefs de District ont détourné les crédits alloués aux hôpitaux. Comment expliquez-vous, Monsieur le Ministre, cette gabegie chez vos docteurs?
Pourquoi confiez-vous des millions à des personnes qui n'ont rien comme salaire pour leur demander par la suite d'être intègre? Vous vous moquez de qui?
En France vous gagner 10 à 20.000euros et vous voulez déchoir les médecins tchadiens dans une telle clochardisation?

     Arrêtez votre sadisme de rebelle converti en ministron aveuglé.
Je vous demande incessamment de laisser partir tous les jeunes désirant se spécialiser et de leur faciliter l'accès aux bourses et aux conditions décentes d'études dans toutes les CHU d'Afrique et du Monde. Seules conditions idoines pour un Tchad fort de ses médecins compétents.
Arrêtez votre ivresse de changer les indicateurs sans investir dans les ressources en personnels.
A quoi de sert de ne former que des gynécologues pour croire réduire la mortalité des femmes en couche? En France, personne ne vous a appris que la prise en charge d'un malade est holistique et la diversification des disciplines médicales en formant de divers spécialistes est une condition sine qua none d'une bonne et sérieuse pratique médicale? Hein?

      De nombreux jeunes se plaignent de la conduite immorale de votre département qui engloutit des milliards sans aucun impact sur la santé des tchadiens qui meurent du paludisme et d'autres maladies évitables.
Il existe de nombreuses disciplines sans spécialiste fiable: endocrinologie, infectiologie, dermatologie, traumatologie, cancérologie, pneumologie, médecine interne et j'en passe.
M. Monsieur le ministre, arrêtez de commander des véhicules si chers à coups de milliards! Formez des hommes avec quelques millions par an.

    Arrêtez de faire de pseudo-formations des gens sans niveau comme vous êtes entrain de faire à Douguia actuellement sur de mots vagues comme la paludologie qui ne veut rien dire. Le Pr Ogivara du Mali est certes émérite en paludologie mais il est juste appâté par les petro-CFA tchadiens. Alors inutile de faire deux semaines de séminaire sur des théorèmes vagues sur le paludisme. Utile d'envoyer avec ces millions perdus à Douguia 5 à 10 jeunes médecins en spécialité de pathologies infectieuses, d'endocrinologie, de traumatologie, de pneumologie, d'allergologie.
          Correspondant particulier
    Fonctionnaire du système de Santé du Tchad