Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

 

« Le Tchad un Etat néant » titrait l’un de numéro de Jeune Afrique, le Tchad est un pays riche mais sans dirigeants. Si le Tchad était un bateau, il allait chavirer depuis belle lurette faute de capitaine. Deby à lui seul incarne presque tous les maux du pays et de l’Afrique : mauvais gestionnaire de la chose publique, mégalomane, cupide, rancunier, naïf, hypocrite, arrogant, malade mais surtout un dictateur sanguinaire. Le Tchad a eu le malheur d’avoir un dirigeant comme Deby. Récemment lors du retour d’une partie des FATIM, Deby a affiché sa mégalomanie et son népotisme à la face du monde. Le rôle et les mérites du général Oumar Bikimo  (Commandant en chef des FATIM) ont été purement et simplement usurpé au profit de son fils adoptif (Mht Kaka). En voulant trop affiché son gamin, Deby a tout gâté. Les multiples publicités de son fils adoptif sur sa télé et radio privées (ONRTV) sont dénuées de sens. La présence du général Oumar Bikimo à N’djamena est connu de tous mais Deby a tout simplement masqué sa présence, en plus Deby a donné l’ordre aux journalistes et hommes de médias de se focaliser seulement sur son fils (Mht kaka). Ce qui fut fait avec tout ce tapage médiatique mais son fils a été un humoriste de mauvais goût pour les n’djamenois. Le plus jeune général du monde d’une armée clanique (24 ans). Un gamin inexpérimenté, sans formation, sans charisme ni commandement, bref un pur civil habillé. Un jour lors de mission de reporter, un lieutenant de l’armée malienne me disait ceci  « ce gamin est un général ? » Je lui réponds par l’affirmatif. « … Si j’étais un soldat tchadien, j’aurais quand même honte de porter les treillis… »

Le ridicule ne tue pas au pays du dictateur Deby. Comme il a l’intention de le faire, Deby vient de décorer son fils adoptif (MHT KAKA) par le biais du président intérimaire du Mali (Dionkounda Traoré). Parmi tous les officiers ayant pris part aux combats du Mali et comme par hasard seul le fils adoptif du despote à été décoré. Est-il le plus méritant ? Est-il le plus courageux ? Où est parti le général Bikimo (chef des FATIM) ? Pourtant dans une armée, il n’y a qu’un seul chef. Ces gestes et faits montrent du népotisme à outrance d’un dictateur submergé dans une folie de pouvoir. Voici la récompense à la débyenne à son gamin. Certains combattants ayant pris part aux combats du Mali confirment avec preuves à l’appui (vidéos et images) que MHT KAKA a fuit dans une voiture blindée aux combats de l’Adrar des Ifoghas, en plus il s’est refugié à 10 kilomètres du lieu des combats. Mais au Tchad Mht kaka est accueilli et honoré comme un héros libérateur. Pourtant même les héros de la libération nationale comme Hassan Djamous n’ont pas été médiatisé ainsi alors pourquoi tant d’estime pour un simple fuyard. Le Tchad est le seul pays au monde où l’adjoint commande le titulaire. Soldats tchadiens quoi que vous fassiez au Mali, la souffrance et les fatigues  seront à vous mais l’honneur revient toujours à Mht kaka, champion en fuite. Malheureux sont ces militaires qui servent ce Deby finissant.         

 

Journaliste de retour du Mali