Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

20070129_FIG000000243_18306_1.jpg
Attention la sorcellerie tchadienne prend de l’ampleur
Si au début de l’année la presse internationale a parlé des tchadiens de Centrafrique pour leur macabre pratique sorcière, cette fois le phénomène est dans notre capitale bien aimée N’djamena.
C’est un fait réel qui s’est passé en ma présence, mais certains individus véreux, assoiffés d’argent et/ou à cause de leur rang social veulent passer cela sous silence. Moi, ma conscience et ma formation de gendarme ne permettent de taire une barbarie de cette envergure.
C’était  jeudi 17 novembre,nuit à 23h 47 mn après une tournée à Farcha Ethiopie non loin de Karkandjari avec mon chef chez celle qu’il appelle sœur, nous avons fait le tour par ce village karkandjari, en passant on aperçu une moto qui sortait de bord de fleuve, en bon gendarme,l’idée nous est venue d’aller voir ce qui se passe au bord du fleuve à cette heure.
Arrivé au bord du fleuve, on aperçu l’ombre d’une pirogue vers la berge camerounaise qui venait et fait demi tour. Faisant des tours à pied, je me suis tenu sous un arbre dans un jardin. Delà, je sens la présence d’une personne, je prends mon temps et j’aperçois au dessus de cet arbre un monsieur de noir vêtu âgé environ 45ans, tenant en main un sac, je lui intime l’ordre de descendre, il descend et je fais signe à mon chef qui était un peu à distance sur la moto, le chef est venu, on s’est mis à l’interroger le monsieur, il nous parle qu’en BORNO, en disant qu’il ne comprend pas l’arabe, on fouille son sac on y trouve des choses horribles(langues, yeux et organes génitaux humains…).
Etonnés, on a mis le professionnalisme en pratique pour faire parler le monsieur, il a fini par parler l’arabe en disant qu’il n’est qu’un simple envoyé et qu’en réalité il vient d’être déposé par son patron du nom ABBA AKA GANA qui habite dans le quartier Milezi. Je lui ai demandé de nous conduire chez ce dernier, le monsieur nous donne son numéro et nous demande de l’appeler lui-même sur place, il l’appelle de venir d’urgence et son patron est vite arrivé. Apres l’avoir pris le nommé Abba Aka tente de nier le fait, sur notre chemin, il appelle un certain OUSMAN MAKAILA en lui disant qu’il a besoin de lui, arrivé au terrain du lycée Ibrahim Mht ITNO, Ousmane nous a rejoint, il décline son identité le chef lui permet de s’entretenir avec le monstre Abba Aka. OUSMANE intervient au prés de chef et jure de prendre la garantie de ces suspects et va les conduire lui-même le lendemain au PSIG et pretestant qu'il est chef de securité urbaine. Après quelque échange en tête à tête avec chef,Abba Aka, Ousmane et chef, ont pris la voiture de ce soi disant chef de sécurité urbaine pour aller chez Abba Aka à Milezi et m’ont laissé sur place avec l’autre suspect, quel risque ! Heureusement qu’il est menotté.
Au retour, chef se plie à leur volonté et les laisse entre la main d’Ousmane pour les conduire demain au PSIG.
Voila quelque jours passé, je n’ai vu personne et  mon chef refuse d’en parler en m’effrayant avec l’histoire de sorcellerie liée à ces gens, j’ai perdu ma mère  dans les conditions mystérieuses en rapport avec la sorcellerie, je ne me laisse pas impressionner par une telle pratique.
Choqué, j’ai décidé de mener l’enquête à ce sujet. Je suis parti au quartier Milezi par deux fois, où l’on me dit que le nommé Abba Aka  Gana , est un Monsieur  sans emploi mais mène une vie d’aisance outrée. Il a deux grandes maisons bien battues et change étrangement des voitures de temps à autre. puis l’on m’a dit que dans sa combine de sorcellerie, il est associé à son cousin Abakar qui serait commerçant.
Vraiment l’histoire suit son cours, et du A1 confirmé, ce n’est pas facile avec le mystère qu’il ya au tour, mais en attendant que je ne subisse le coup, j’ai décidé de ne pas lâcher le morceau. Je n’ai rien contre mon chef, mais laisser libre cours à de  sanguinaires de ce genre, c’est un risque de dénaturer notre société.
Même s’ils sont de nature sorciers, cela ne m’empêchent de faire mon travail, celui de veiller à la sureté de citoyen.
Le sang humain est sacré, tôt ou tard on saura.
Clotaire tel/ 66 40 80 66