Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

ibni-fils.jpgIl y a deux mois de cela, nous avons créés l’association Move 4 Chad, fruit d’une mûre réflexion et d’un engagement qui prend ses racines dans de justes idéaux. Cette association, se situant au-dessus de toute tentation idéologique et de tout parti-pris partisan,  a pour but de promouvoir des actions visant à développer ce grand pays d’Afrique Centrale qu’est le Tchad. Notre idée originelle était de sortir le Tchad de la misère économique et sociale dans laquelle il est engoncé depuis plus de quatre décennies ; et ce par le truchement d’une aide humanitaire aux nécessiteux de cet immense pays de près de onze à douze millions d’habitants. Trop longtemps, la haine et la peur de l’autre nous ont empêchés de nous unir pour une noble cause, de nous unir pour contribuer tous ensemble à l’édification d’une nation prospère au Tchad. Trop longtemps, nous avons été effrayés à l’idée de nous engager, de peur que nos idéaux soient dévoyés à des fins politiques ou ethnicisées. Trop longtemps, nous avons crus que le Tchad ne pourrait jamais s’extirper de ses querelles incessantes, que le peuple tchadien ne pourrait jamais lutter pour se rassembler plutôt que de combattre pour se diviser, s’anéantir…

Mais aujourd’hui, j’ai compris que bon nombre d’entre vous n’avaient plus peur. Et si certains devaient avoir encore des réticences, nous nous faisons fort de les abhorrer d’ici peu. Car nous avons constatés, par le biais de vos messages d’encouragement, que vous étiez prêt à vous rassembler autour d’une cause qui se propose de servir tous les Tchadiens sans exception. Et en ce jour, nous nous devons de vous remercier. Car ce fervent soutien que vous avez tous adressés à Move4Chad prouve aux plus cyniques Cassandre que le Tchad n’est pas condamné à une misère éternelle et que les enfants du peuple tchadien peuvent encore croire en des rêves de paix et de félicité. Aujourd’hui, nous sommes prêts. Nous sommes enfin prêts à nous assoir tous ensemble à la grande table de la fraternité et à tendre la main à notre prochain, quelle que soit sa religion, quel que soit son ethnie, quelle que soit son appartenance politique. Nous sommes enfin prêt à tendre la main à notre ennemi d’hier et ce quelles que soient nos déchirures, nos vieilles rancunes et nos haines réciproques. Car, oui, tous ensemble, par le truchement de cet immense vent de renouveau qu’est Move4Chad, nous pouvons unir nos forces ainsi que nos compétences pour soigner nos mères, éduquer nos enfants et rallumer la flamme de l’espérance dans le cœur de ceux qui l’avait égarée depuis bien trop longtemps. Et pour tout cela, le bureau de Move4Chad et plus particulièrement moi-même, se doivent de vous remercier encore une fois avec la déférence la plus grande.


Mais je ne saurais terminer ma tribune sans remercier ces autres acteurs qui ont rendu possible ce formidable lancement qu’est celui de Move4Chad. Oui, car je serais absolument injuste d’omettre de saluer ces ONG, ces associations de la société civile française, ces citoyens venus des quatre coins du monde, qui ont eu cette bonté rare de venir contribuer au développement d’une terre qui n’est originellement pas la leur. Et ces enfants que nous sauveront du paludisme et de l’analphabétisme via les actions de Move4Chad n’oublieront jamais ceux qui ont un jour daignés porter leurs regards compatissants vers leur petite personne. Si, dans un avenir que nous espérons tous proche, Move4Chad se place en partenaire incontournable des humanitaires en ce qui concerne l’aide au développement au Tchad, nous le devrons en grande partie à vous.


Malgré tout cela, l’heure n’est pas aux satisfécits grandiloquents. Si peu a déjà été accompli et tant reste encore à construire. Nous ne sommes encore qu’un oasis d’espoir dans un désert de douleur. C’est pourquoi il ne faut pas relâcher nos efforts, il nous faut nous montrer constant dans la promotion des actions de notre association et dans l’apport d’idées nouvelles afin de sortir le pays des Sao de l’ornière. Nous devons encore  gagner des adhérents, et c’est pour cela que vous devez parler de notre projet à vos proches, famille, amis, connaissances afin de les convaincre d’apporter leur contribution à Move4Chad. Chaque apport ne pourra être considéré comme inutile. Car chaque apport ne sera peut-être qu’une goutte d’eau dans l’océan, mais cette goutte d’eau fera que l’océan diminuera de taille et permettra de ramener un peu de gaieté dans le cœur de ces tchadiens noyés depuis bien trop longtemps dans les affres de la guerre, de la malnutrition et du sous-développement.

 

Le Président

Mohamed Saleh