Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

ASSALI4

 

Communiqué de presse

 

Depuis sa création, le Mouvement pour le Salut du Tchad (MOSANAT), a toujours milité et lutté de toutes ses forces afin d’apporter sa modeste contribution à la libération du peuple tchadien de la dictature, de l’exploitation, de l’oppression et de l’injustice.

 

En effet, l’instauration d’un Etat de droit, de la justice sociale ainsi que du bien-être des populations ont toujours été au centre de ses préoccupations.

 

Conscient que cette noble lutte ne peut atteindre ses objectifs que dans un cadre unitaire et national, le MOSANAT a de tout temps adhéré à toute initiative d’unification des forces de la résistance armée et entend toujours respecter cette ligne de conduite.

 

Malheureusement, le MOSANAT qui devait servir d’exemple aux autres mouvements politico-militaires est en proie, depuis quelques semaines, à une querelle de leadership qui oppose M. Karim Bory Issa et M. Djibrine Assali Hamdallah. Selon nos informations, malgré tous les efforts déployés par le comité des sages en vue de ramener M. Karim à la raison, ce dernier persiste à se proclamer Président,  soutenu en cela par quelques extrémistes de ses proches.

Pourtant, autant que nous le sachions et jusqu’à preuve du contraire, c’est M. Djibrine Assali Hamdallah qui avait été désigné en 2008, à la présidence du mouvement, aussi bien par nous-mêmes, membres des comités populaires que par les autres camarades de l’intérieur et de l’extérieur.

Compte tenu de ce blocage et étant donné d’une part, que M. Karim a refusé de se rendre à la réunion de confrontation organisée à Khartoum et, d’autre part, que les conditions actuelles ne permettent pas l’organisation d’un congrès afin de régler ce problème, nous, membres des comités populaires, du Soudan, du Nigeria, de la Libye et du Tchad, après concertation, décidons ce qui suit :

1° apportons notre total soutien à M. Djibrine Assali Hamdallah ;

2° demandons à M. Karim de continuer à occuper le poste de Vice-président ;

3° dans le cas où cette proposition serait toujours rejetée, nous demandons à M. Assali de prendre les contacts nécessaires avec les représentants d’autres mouvements en vue de procéder à la création d’une autre organisation sur des bases nationales. ;

 

 

23 mai 2010

 

Pour les Comités populaires :

-          du Nigeria : Président, Moussa Adam, tél. 00 234 80 28 57 38 11 ;   

                          Secrétaire général, Hassan Kabaro, 00 234 80 28 48 25 33 ;

-          du Soudan : Pésident, Mahamat Abbo, tél. 00 249 92 30 10 322 ;

                         Secrétaire général, Faïs ramadan, tél.00 249 91 22 97 52 92

- de la Libye :   Président, Adam Musa Khoursis, tél. 00 218 92 56 52 543

                                                                                                 91 70 28 584

                          Secrétaire général, Mahamat Saleh Marioud, tél. 00 218 92 83 99 804