Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

deby2

Les déclarations intempestives d’Idriss Deby à propos de la mort des chefs Jihadistes Abou Zeid et Mokhtar BelMokhtar, embarrassent la France plus soucieuse sur le sort des otages français dont les familles réclament mettent la pression sur les autorités françaises.

En effet, depuis quelques jours, on note une remarquable prudence dans le traitement d’information des médias français et une distance des autorités françaises au sujet des déclarations d’Idriss Deby qui se positionne comme l’acteur central de la victoire contre les groupes Jihadistes au nord Mali.

Non seulement Idriss Deby a donné une leçon de moral aux dirigeants Ouest-africains lors du sommet de la CEDEAO, mais, il est encore plus loin, en volant la vedette aux troupes françaises qui peinent à venir à bout des Jihadistes qui maîtrisent le massif d’Adrar.

Idriss Deby dit que : « nous les musulmans, nous ne montrerons pas nos morts ».

Mais depuis quand, Idriss Deby est musulman ?

Idriss Deby est un criminel de dernière espèce, pire que les Jihadistes au nord Mali.

La preuve qui a tué et exposé au Commissariat central le corps d’Abbas Koty  en 1993 ?

La prudence de Paris est légitime et ne digère pas cet affront d’Idriss Deby, qu’elle a maintenu au pouvoir contre la volonté de son peuple, car sans le soutien français, les Tchadiens auraient déjà déboulonné ce régime désavoué.

Devant ces déclarations  du dictateur d’Idriss Deby, la France et l’Algerie  sont circonspectes et exigent de lui de fournir les preuves de ses affirmations.

A Ndjaména,  on songe sur la formule pour justifier le mensonge vomi par Idriss Deby

Makaila Nguebla