Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

                                                                            Moussa Torna/ Rennes

                                                   Regards d'Africains de  France

Lancée en grande pompe le 11 juin dernier, la prestigieuse compétition mondiale du ballon rond se poursuit en Afrique du Sud avec la participation de 32 équipes nationales parmi lesquelles 5  représentants du continent africain, notamment le pays hôte, l’Algérie, le Cameroun, la  côte d’Ivoire, le Ghana et le Nigeria. Depuis le début de cette coupe du monde à ce jour, toutes les équipes africaines ont déjà livré leur premier match avec des résultats décevants pour l’Algérie, le Cameroun et le Nigeria défaits par leur adversaire, insatisfaisants pour la côte d’Ivoire tenue en échec en concédant un nul face au Portugal, et enfin des résultats prometteurs pour le Ghana suite à sa victoire bien mérité face à une talentueuse équipe Serbe.

 

L’engouement et les grandes attentes suscités par les équipes africaines sont à la hauteur de l’évènement  qui se déroule pour la première fois sur le contient africain. Cette dimension est une source supplémentaire de pression qui pèse inéluctablement sur les épaules des joueurs africains. Pour autant, les équipes africaines sont tenues par une obligation de résultats pour redonner à l’Afrique toute sa fierté en matière du football. Au stade actuel de la compétition malgré les résultats décevants ou en demi-teintes pour la quasi-totalité  d’entre elles, il n’y a pas lieu de s’avouer déjà vaincu. Une victoire lors de leur prochain match respectif mettrait en orbite l’Algérie, le Cameroun et le Nigeria dans la compétition. Ce qui veut dire en clair, l’enjeu est de taille, la moindre petite erreur coûtera très chère. Evidemment  une seconde défaite sera synonyme de la fin de la coupe du monde pour ces trois équipes.

 

Battus par l’Argentine par le  score étriqué d’un but, les super Eagles  du Nigeria  ont souffert d’une absence de cohérence dans le jeu et d’un sursaut collectif. Ils n’ont jamais inquiété l’équipe argentine mais ils ont toute leur chance car ils peuvent faire mieux face à la Grèce malmenée par la Corée du Sud (2-0), un redoutable adversaire à prendre très au sérieux.L’Algérie aurait mérité de gagner sinon concéder un nul face la Slovénie qui n’a pas du tout été la meilleure équipe sur le terrain. Mais les algériens doivent s’en prendre qu’à eux-mêmes car la sortie de Ghezzal sur une faute de main inutile  a donné un coup de pouce au Slovènes qui  marquent  l’unique but de la partie, juste six minutes après cette expulsion  soit  à la 73 ème minute du jeu. Malgré cette  courte défaite, l’équipe algérienne possède les moyens de réparer cette erreur dès lors qu’ils se montrent entreprenants, solidaires et réalistes face à leurs prochains adversaires tout au aussi coriaces et talentueux à savoir les  Etats-Unis et l’Angleterre.

 

Le Cameroun de Samuel Eto’o n’a pas été à la hauteur des attentes placé en lui face à une modeste équipe nippone. L’erreur de placement a été fatale et lourd de conséquence car Honda s’est retrouvé tout seul pour marquer le but de la victoire avec un sang-froid déconcertant. Comment une équipe gorgée des joueurs aussi expérimentés s’est fait piéger si facilement ? On voit mal comment les Camerounais pourraient défaire les Danois et les Hollandais pour revenir très vite dans la compétition ?

  

Mais dos au mur, les lions indomptables peuvent encore créer la surprise !Didier Drogba et ses coéquipiers se sont contentés d’un petit point face aux portugais pas franchement convainquant non plus. Et pourtant les Ivoiriens ont largement la possibilité de l’emporter s’ils en avaient mis la volonté et la vitesse dans le jeu. Un manque d’accélération du  jeu perceptible de part et d’autre rendant le match parfois ennuyeux, fade. Seule, l’équipe du Ghana a sauvé l’honneur en remportant son premier match face à la Serbie. Bons vents à cette équipe pour la suite de la compétition. Quant aux autres, rien n’est encore perdu mais la victoire est impérative pour espérer continuer cette belle aventure qu’est le mondial 2010.